[TABOU] Concurrence entre Wedding-Planners : et si on en parlait vraiment ?

CONCURRENCE WEDDING PLANNER

concurrence wedding planner
Aurélie O. de l’Agence « J’ai deux Amours » | Chahnez F. de l’Agence « Mademoiselle Chahnez » | Gaëlle P. de l’Agence « Colibri dit Oui » | Mina C. de l’Agence « So Chic Wedding ».

concurrence wedding planner

La concurrence entre wedding-planners ! En voilà des gros mots !

Effectivement, à demi-mot, il est des corps de metiers où il est de bon ton de parler de confrères, de consoeurs, de collègues… Le metier de wedding-planner fait partie de ceux-là..

Sauf que, wedding-planner ou non, un collègue n’en est pas moins un concurrent !

Le mot “concurrent” fait peur, et il a de particulier qu’il impliquerait « presque » le manque de respect. Je vais loin ? Oui, je suis d’accord avec vous !

Alors pourquoi ne pas parler de sa concurrence ?

Lorsque l’on fait son étude de marché, lorsque l’on s’installe, où lorsque l’on met à jour son positionnement, ou que tout simplement on modifie ses tarifs (et donc son offre ), on scrute bien sa concurrence, non ?

Alors si aujourd’hui, nous apprenions à vivre tous ensemble plutôt que de feindre l’ignorance, au point de ne pas utiliser ce – pourtant – si joli mot ?

Pourquoi avons-nous besoin de connaître notre concurrence ?

Pour des milliers de raisons, à commencer par celles que je vous présente ici.

*********

Pour faire grossir son chiffre d’affaires…

Plus vous maîtriser votre environnement, plus votre produit sera exclusif. Combien de wedding-planners proposent une offre précise ? Toujours pas assez (maj fev 2018) lorsque l’on se penche vraiment sur le sujet. Organisation complète, partielle, conseils, cérémonie, déco… J’en passe… Depuis 2015 (maj fev 2018), l’expertise monte en flèche dans tous les secteurs d’activité. Dans le mariage, l’expertise est de plus en plus recherchée… Et surtout : elle se PAIE ! C’est en passant par la connaissance de votre concurrence que vous saurez proposer une offre précise, qui répond à un client précis. Votre chiffre d’affaires va alors décoller ! C’est un levier dont aucun chef d’entreprise ne peut se passer !

Pour développer son réseau…

Aujourd’hui, nous ne pouvons pas satisfaire toutes les demandes. Il n’y a que 52 week-ends sur une année – et cela ne devrait pas changer de si tôt ! Avec près de 300 000 mariages enregistrés officiellement chaque année, à moins d’avoir le don d’ubiquité, il est impossible compliqué de tous les couvrir… Mais aussi, ne serait-ce que par la personnalité que nous avons chacun. J’ai compris depuis quelques années maintenant qu’un prospect satisfait, même si il n’est pas devenu votre client, parlera de vous en bien. C’est le « word of mouth » (bouche à oreille) indispensable pour durer et construire un réseau solide. L’intérêt avec les propsects n’est pas toujours et uniquement financier !

Pour être calé dans ses baskets…

“Think different”. Savoir ce que fait son voisin, sa voisine permet de proposer des services différents, qui nous ressemblent et qui vont satisfaire le client. Ce précieux client qui vous correspond ! (OUF, il n’est pas seul ^^) – Attention de ne pas confondre « faire différent » avec « faire n’importe quoi » – faudrait pas pousser mémé dans les orties non plus, hey hey ^^.

Pour assoir sa réputation…

Faites vos choix pour des raisons qui ne sont pas l’argent et vous en aurez toujours. Bien conseiller, bien orienter fait partie de TOUT métier de services et de conseils. C’est bien le cas de notre métier de wedding planner, non ? ;)

Pour être compétitif…

Être « dans la plaque » et être compétitif, c’est capital pour maintenir son activité à flots. S’il y a bien une émulation positive, c’est la concurrence !!! Elle permet de se remettre en cause, de ne pas s’endormir. C’est également un levier de productivité, alors tenez-en compte.

Parce que les rencontres sont vitales…

Être ouvert d’esprit, et ne pas se regarder en chien de faïence comme si l’autre n’existait pas est hyper constructif ! À plusieurs, nous sommes plus forts !

Depuis toutes ces années, je m’aperçois que ce sont toujours les mêmes qui font semblant d’ignorer l’existence de leur concurrentes.

Échangeons ! Nous avons toutes et tous les mêmes tracas, les mêmes préoccupations, et à des moments différents ! Ce métier se pratique en grosse majorité en “solo”. Que c’est bon d’échanger avec ses concurrentes ! #PlusjamaisSeule 

(maj fev 2018) : beaucoup de groupes sur Facebook prônent le partage entre wedding-planner. Pas vraiment convaincue de l’efficacité de la majorité de ces groupes, mais ils ont le mérite de proposer un sentiment noble à leur lancement. Le partage, chez nous, c’est viscéral et ce depuis nos premiers pas dans l’industrie ^^

Parce que nous avons des points communs

Et oui ! Chef d’entreprise, la même passion, les mêmes frissons les jours de mariage, les mêmes tracas et les mêmes sentiments lorsque l’on réussit ou lorsque l’on trébuche ! 

Parce qu’échanger force le respect…

Plus vous donnerez, plus vous recevrez ! Il faudra faire fi des “vieux chewing-gum” qui polluent (entendez par là celles et ceux qui ne changerons jamais de manière de faire – c’est bien là leur droit également), mais ils sont si minoritaires finalement, que la bonne énergie du partage professionnel vous fera grandir ! Je n’ai jamais été aussi heureuse que depuis que je partage avec d’autres wedding planner, ici au travers de mes articles que vous lisez ou lors des formations que je dispense. J’adore recevoir un coup de téléphone d’une concurrente qui va vouloir échanger sur un couple dont elle organise le mariage et qui techniquement lui pose tracas, et moi sur un des miens, pourquoi pas !

Parce que la concurrence cela existe depuis la nuit des temps… concurrence wedding planner

Et qu’elle fait bouger le monde ! Apple est devenu Apple parce que son fondateur ne pouvait pas supporter de produire la meme chose que son principal concurrent. Sa concurrence, il la connaissait par coeur.

Parce que la concurrence permet d’innover… concurrence wedding planner

Alors, oui, mais comment innover dans le mariage sans tomber dans l’inutile ? Certes c’est une question difficile. Car un mariage c’est encore et toujours, depuis la nuit des temps, une foule astronomique de détails à mettre en place pour deux amoureux qui veulent officialiser leur amour. Et bien, ouvrez les yeux ! Regardez le nombre d’évènements collaboratifs qui fleurissent ! Regardez autour de vous les nouvelles agences qui s’ouvrent ! J’ai eu le plaisir de recevoir une “jeune” wedding planner en formation de perfectionnement (elle avait ouvert son entreprise environ 1 an plus tôt), et alors que l’on travaillait ensemble son offre, j’ai découvert un service percutant et TRÈS prometteur que je n’avais encore jamais découvert chez aucune autre en France. Son passé en tant qu’ingénieur dans l’industrie automobile, chez Renault lui a permi d’adapter un service automobile à l’industrie du mariage. D’ici 2 à 3 ans, je présage que ce service sera désormais présent chez bon nombre de wedding planner qui prennent le temps de considérer leur concurrence, pour peu qu’elle s’emploie à faire vivre et évoluer ce service.

Enfin, parce que la concurrence est partout… concurrence wedding planner

Elle est bien au-delà de notre marché du mariage. Regardez autour de vous, les métiers du service, plus ou moins semblables au notre, comme les avocats par exemple. Hormis leurs études officielles et le nombre de clients qu’ils peuvent engranger, il n’y a pas d’énormes differences avec notre métier. Il n’y a aucune obligation à se faire représenter par un avocat lors d’un jugement, comme il n’est pas obligatoire d’engager un wedding planner pour organiser son mariage. Par contre, nous allons forcément en recruter un, car il est EXPERT (il nous défendra mieux )et que nous n’avons PAS FORCÉMENT le temps de nous charger de cette mission hyper fastidieuse. Il en est de même pour le wedding planner. Alors puisons dans ces métiers qui ressemblent au nôtre, regardons et analysons ce qui y fonctionnent, ce qui y est indispensable et adaptons-le à notre industrie.

 *************************

Vous l’aurez compris : la concurrence entre wedding-planner, ça fait un bien fou ! 

J’aime à dire que lorsque je suis en concurrence sur un projet d’organisation de mariage, je me sens mieux que si j’étais seule face au couple ! Tout simplement parce que nous lui permettons de choisir, parce que nous offrons forcément quelque chose de différent. Cette émulation, pleine de respect, c’est exactement cela qui me donne toujours autant envie de partager d’avancer, et d’innover.

Maintenant c’est à vous : quelle est votre plus belle expérience de « concurrence » ? 

 

N.B: Cet article a été écrit pour la première fois le 21 octobre 2014 sur ce blog. Il a fait l’objet d’une révision le 19 janvier 2016 puis aujourd’hui le 9 février 2018 pour notre plus grand plaisir pour toujours coller à l’actualité.

——————————
Ce sujet vous fait réagir? Partagez votre expérience avec nous tous! C’est ensemble, depuis 2013, que nous faisons avancer les débats, et de ce fait faire grandir le métier de wedding-planner, encore et toujours.
Much L.Ø.V.E.

©Félicia Sisco
©Félicia Sisco

Muriel Saldalamacchia a été nommée « Industry Leader » à de nombreuses reprises à l’occasion de congrès internationaux dédiés à l’industrie du mariage auxquels elle a participé en tant que conférencière. 

Dans l’industrie du mariage depuis 2008, Muriel est wedding-planner spécialisée dans les mariages de Destination et vis avec son mari et leurs enfants entre la Provence et Manhattan. Avec son école de formation dédiée aux wedding-planner et ce site de conseils, elle aide les entrepreneurs à vivre sereinement de leur passion en les faisant grandir, sur les voies de la passion, du travail, et de l’éthique.

Retrouvez ses articles et autres points de vue sur son site dédié aux wedding-planners francophones www.reussirdanslemariage.com


28 Replies to “[TABOU] Concurrence entre Wedding-Planners : et si on en parlait vraiment ?”

  1. Alien ? naaaaaan ! Juste une envie d’être choisie par le couple pour ce que tu es.. Et c’est en étant à l’aise avec sa concurrence justement que l’on peut imaginer une telle démarche. Bravo Noémie !

  2. hey hey ! Je sais de qu’elle wedding planner tu parles. Je suis ravie de vous voir évoluer ainsi toutes les deux… Quand on y pense, je ne peux qu’être émue <3

  3. Bravo Emilie !!! Découvrir l’autre s’est concrètement se trouver des points communs, qui nous rapprochent en quelque sorte ! MAis ayant chacune, chacun des manières différentes d’imaginer un mariage, nous nous retrouvons plus forts grace à notre concurrence !

  4. Ne pas se sentir isolé(e)… Échanger… Avoir un oeil sur sa concurrence, ne signifie pas « épier » ;) Et çà, tu l’as compris depuis un bon moment Adeline <3

  5. La concurrence stimule et nous oblige à avancer ! C’est une de ses vertus effectivement ! longue Vie à CloMarieMoi <3

  6. Je suis d’accord avec toi , les photographes semblent plus avancés sur ce sujet .. Partager pour recevoir… un concept simple pourtant :)

  7. Merci Sabrina pour ton partage ! Après, je suis convaincue que tous les secteurs sont compliqués.. mais encore plus si l’intelligence sociale n’est pas légion chez les professionnels ;-) !

  8. Effectivement dénigrer est humainement inconcevable… Alors quand , en plus, c’est fait par un « professionnel » au sujet d’un autre.. la crédibilité est engagée.. Heureusement, certains clients ou prospects ne sont pas dupes et détestent çà ! :)

  9. Ravie de constater que nous sommes plusieurs dans cet état d’esprit!

    Je pousse moi-même mes prestataires à échanger avec certains de leurs concurrents, à créer des partenariats, à s’entraider et ça marche ! Alors, il aurait été bête de ma part de m’en priver, et pourtant…
    Difficile de faire le premier pas au départ lorsque l’on croise certaines W.P qui, dès que l’on précise notre activité (qu’elle soit en concurrence directe ou indirecte), tire la tête et coupe court à la discussion.

    Mais quel plaisir pourtant de pouvoir échanger sur nos projets respectifs, lorsque l’on vit les mêmes difficultés et surtout la même passion.
    Ce ne sont que des rencontres et des échanges enrichissant qui permettent d’évoluer sainement dans un secteur déjà assez compliqué comme ça !

    Alors, à celles qui n’ont pas encore osé prendre contact avec leurs collègues (ou concurrentes, à vous de choisir) n’hésitez plus ;-)

  10. Super article , comme toujours .

    Moi je suis pâtissière spécialisé dans les wedding cake , est la il y à peu de concurrence mais les conçurents ne sont pas tendre entre eux ( dévaloriser le travail des autres ….)

    Il y à des personnes qui sont allez chez une concurrente mais n’étant pas dispo elle leurs à dit de surtout pas venir chez moi ,
    Les gens eux sont plus intellignent il n’ont pas du tout aimez cette manière de faire , il sont donc venu me commander un gâteau dont il était ravie .

    Cela n’est pas de la bonne concurrence .

  11. Muriel, Merci pour cet article qui tombe vraiment à pic…Justement, il y a quelques jours je me posais cette même question en regardant le Workshop organisé par et pour les photographes… je me suis dit que ça serait génial si nous pouvions faire la même chose, après tout nous avons également une multitude de sujets qui méritent d’être discutés, débattus, échangés….mais la vraie différence, c’est que les relations entre les wedding planner sont loin d’être aussi faciles ….Bref, affaire à creuser!

    Pour revenir à notre sujet, je pense que la concurrence existe et c’est tant mieux, mais ça on ne s’en rend compte que bien plus tard. Au début, on pense qu’il ne faut pas partager pour ne pas se faire doubler…. ERREUR …les bienfaits des échanges, du partage avec nos consoeurs (C’est à ce moment qu’on remercie Label Mariage. ^^) sont salvateurs et bien plus riches! Toutefois, je pense qu’il faut être à l’aise dans ses baskets pour ne plus avoir peur des autres wedding planner ! Donc, la concurence est utile car nous oblige à nous révéler, à nous surpasser…mais elle doit rester saine et respectueuse !

  12. Pour avoir de la concurrence, il faut être concurrent !

    En Bretagne, les meilleurs WP peuvent se compter sur les doigts des 2 mains !
    La concurrence est la pour nous faire progresser et nous remettre en question, Ici nous avons besoin de Plus de Très Bons, pour faire bouger les mentalités et nous comptons bien en faire partie !
    Notre étude de marché nous a montré que ce métier, dans notre secteur, comme partout en France, est en plein expansion et tant mieux !!
    Etudier notre concurrence, nous oblige à être différent ou meilleur ou plus créatif ou encore mieux « Formé », pour faire la différence.
    Mais il est juste de préciser que l’union fait la force (Communauté) et il faut faire évoluer les mentalités, il faut enrichir notre profession grâce est des normes, des labels, de la communication bien réfléchie et ça Muriel tu le fais à merveille , je compte bien t’emboîter le pas et faire évoluer notre métier du coté clair de La Force…, trop d’anecdotes qui salissent notre profession !!

    Et soyons honnêtes, seules les meilleurs gravirons les marches et ça, s’il n’y avait pas de concurrence serions nous aussi exigeants en vers nous-même et serions nous aussi Bons ?

    Alors Vive la Concurrence, vive le Label et Vive la Communauté ;o) !!

  13. Un super article comme toujours!!!!!!

    En espérant que celles (ou ceux) qui pensent que tout autre WP n’est que concurrence change d’avis!!!!!

    Chacun a à apprendre de l’autre rien que pour le côté humain déjà et au vu du nombre de mariages par an on a tous notre place!!!!!

    Ensuite pouvoir partager avec d’autres WP est super important et même si cela se fait par ordi interposé cela fait un bien fou de se sentir moins seule et comprise et de voir que d’autres ont les même petits tracas :)

  14. C’est exactement ça, la concurrence est plutôt un atout qu’un désagrément ! Elle nous permet de nous remettre en question et de s’entraider pour ceux ou celles qui y sont ouvert. Nous sommes assez seul dans nos métiers et quelle richesse de pouvoir échanger ensemble ! Grâce à toi, je n’hésite pas à prendre contact avec d’autres wedding planner et sans ma formation je n’aurais peut être jamais osé le faire pensant qu’une concurrence est forcément fermée à l’échange. Encore mille mercis Muriel !!!

  15. Il y a encore quelques temps nous n’étions que 2 wedding planner dans la même ville. Et nos projets se sont concrétisés à 1 mois d’intervalles. (entendre par là nos ouvertures officielles). Partant du principe que chaque wedding planner a son propre univers et qu’à compétences égales, en définitive, c’est le client qui a le dernier mot sur le choix de la personne qui l’accompagnera, c’est tout naturellement que nous nous sommes rencontrées à notre premier salon du mariage et avons échangé. Suite à cette rencontre nous avons prévus de nous rencontrer de façon trimestrielle pour échanger sur nos expériences autour d’un thé et nous sommes découvertes un point commun : nous avons effectué notre formation initiale de wedding planner au même endroit, à 1 mois d’intervalle. Voilà ma plus belle expérience de « concurrence » : c’est de ne pas penser « concurrente » mais consoeur, car nous faisons le même métier.

  16. Merci pour cet article qui encore une fois résonne pour beaucoup d’entre nous je pense. Pour moi, ma plus belle expérience de « concurrence » est lorsque j’ai demandé à une mes « concurrentes » de venir m’aider le jour d’un de mes mariages. Elle était devenue une amie lors de notre formation et elle venait de créer son entreprise. Je voulais lui permettre de voir le travail en conditions réelles et si c’était à refaire je le referai sans hésitation! Nous avons passé un super moment de partage et d’échange. Nous sommes très différentes et nous nous sommes parfaitement complétées ce jour là. Nous avons des façons différentes de travailler mais c’était tellement enrichissant! C’est un excellent souvenir vraiment… Parler de nos métiers, de nos expériences quand je rencontre une concurrente j’adore! Cela me semble tellement normal et c’est sans aucune animosité. Tout se fait dans le respect et c’est le plus important. Nous avons chacune nos personnalités, nos offres et c’est quand même bien mieux pour les clients. Il restera toujours des personnes que cela dérange, ce que je peux comprendre. Mais je ne pourrais pas voir mon métier autrement qu’avec du partage et des échanges et cela avec tous les corps de métiers que compte le monde du mariage.

  17. Clap, clap, clap, juste merci.
    Parfois, je me crois alien lorsque je donne mon point de vue à ce sujet.

    Mes clients hallucinent, lorsque, lors du premier rendez vous, je leur conseille de rencontrer d’autres wedding planners.

    Mes connaissances ne comprennent pas toujours, lorsque je dis que j’échange et donne parfois des conseils sur des communautés.

    Enfin, on me dit que je suis de mauvaises intentions, lorsque je travaille en collaboration avec d’autres WP, pour des projets importants ou sur certaines dates.

    Et pourtant, n’est ce pas mieux d’avoir en face de soi des personnes crédibles et formées, qui valorisent le métier et vont t’aider à aller vers le haut ?!

    Tout est bon à recevoir de l’autre, il n’y a rien de plus constructif et enrichissant que les relations gagnants gagnants.

    Alors oui, oui, oui, à une concurrence seine et positive

  18. Tu as mille fois raison Laureva! C’est une raison que la concurrence c’est bénéfique :
    « Parce qu’il y a de la place pour tout le monde »
    ;)

  19. Moi j’aime beaucoup ton article qui met le doigt sur un beau sujet. Personnellement moi je suis partageuse, et je recommande les prestataires sans problème et la concurrence quand on me demande des choses que je ne fais pas et que je sais pertinemment qui dans la concurrence le fait, pour moi la satisfaction client prône avant tout… et je pense surtout que c’est dans la différence qu’on se démarque des autres ;-)
    Maintenant c’est clair, je me tire peut-être une balle dans le pied… mais en fait non… la preuve je travaille en sous-marin pour 4 wp… comme quoi ya du travail pour tout le monde… ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Top