Créer des alliances: vital ou perte de temps?

L'équipe du Wedding Bar©

©Thibault Chappe Photographe – Team du Wedding Bar©

Tout d’abord , il me semble judicieux  de définir ce que nous entendons lorsque nous parlons « d’alliance »…

Soyez assuré(e)s d’entendre un synonyme de: association, entente, confrérie…

Ainsi, que vous vous lanciez à peine dans votre activité ou que vous soyez déjà installé(e)s depuis plusieurs saisons, créer ses propres alliances rend humain, et rend plus fort: c’est donc vital 🙂

Et pourquoi donc?

Quels sont les enjeux/intérêts d’une alliance dans mon quotidien?

Au final, qui en seront les bénéficiaires? moi, mes partenaires ou mes futurs et actuels clients?

C’est parti pour un tour d’horizon, de toutes celles et ceux qui oeuvrent pour fédérer et ainsi progresser à plusieurs.

Et pourquoi donc?

Le constat est clair: aujourd’hui, de plus en plus de wedding – planner arrivent sur le marché du mariage.

Qui sont-elles?

  • Elles se sont mariées et ont pris un grand plaisir à organiser et pour certaines distiller leurs conseils (souvent avisés) sur leurs blogs ou pages Facebook.
  • En réorientation professionnelle, elles cherchent désormais leurs voies à travers un métier plein de promesses et de paillettes où l’amour est roi.
  • Issue d’agence de comm’, elles décident de s’installer à leurs propres comptes, laissant ainsi exprimer leur créativité sans fin.

La liste des profils est encore bien longue.. et c’est tant mieux j’aime à vous dire ! Mais est-ce que leur niveau de formation est en adéquation avec ce « nouveau » métier ? (nouveau nouveau.. plus d’une bonne dizaine d’années quand même maintenant).

J’aime à dire que non. Non, car c’est tout au long de notre vie professionnelle que nous devons nous former.. Se former c’est désormais possible avec des instituts agrées, il en existe beaucoup, chacun ayant ses points forts, ses durées, ses formules.

Mais n’est-ce pas également le rôle majeur des alliances aujourd’hui ? En échangeant chaque jour, entre professionnels ? Que l’on ait dix ans d’expérience ou seulement deux.. Wedding planner ou traiteur ? Échanger, s’informer et se livrer à travers une alliance, celle qui nous correspond le mieux: c’est désormais vital ! Soyons humains ! Nourrissons-nous les uns des autres.

Le monde de Oui-Oui ou de Mary Poppins me direz-vous? Je ne crois pas: cela fait plusieurs années que je pense donner ce que je maîtrise à qui me demande ( Lors de la cultissime émission télévisée « Qui veut gagner des millions », lors de l’appel au public je ne répond que si je sais ^^ ). Et surtout, avec beaucoup d’humilité, je n’oublie jamais de partager  mes ecueils, ceux que nous rencontrons toutes et tous à un moment donné, et sur lesquels j’ai tâché de rebondir à chaque fois.

Former une équipe avec le traiteur.. Pri-mor-dial!

Photo personnelle en plein coeur de prestation, avec Tisha de Au Fil des Délices – Traiteur

Quels sont les enjeux/intérêts d’une alliance dans mon quotidien?

Aujourd’hui nous pouvons toutes et tous faire appel à une alliance, celle de notre choix. Que ce soit lié à notre régionalité ou notre identité, il en existe assez pour nous permettre de nous retrouver dans l’une d’entre elles, ou même dans plusieurs à la fois: Label Mariage©, Assocem©, Wedding Corporate©, Udom©

Quelles soient nationales ou régionales, elles ont toutes en tête de fédérer (!) et de promouvoir le métier de wedding planner. Chacune à leur manière : Certaines proposent une association ouvertes seulement aux wedding planner, d’autres aux wedding planner et aux wedding – designer et enfin une autre est ouverte à toutes les professions du mariage. Qu’elles soient payantes via abonnement annuel ou non, ces associations ont TOUTES créé une charte déontologique qui leur est propre. N’hésitez pas à les consulter pour vous faire une idée. Choisir une alliance marquera votre identité : aux yeux de vos futurs clients certes, mais aussi aux yeux des prestataires que vous démarchez afin de travailler avec eux.

Les enjeux dans votre quotidien sont simples : vous appartenez à un groupe de professionnel(le)s qui a fait ses preuves. Vous pouvez ainsi poser des questions, demander un point de vue, faire part d’une expérience inédite, vous rassurer, interpeller sur une procédure, bref… vous pouvez : ÉCHANGER! Nous sommes humains. Et notre mode de communication: c’est le langage. C’est en partie ce qui nous distingue de l’animal. Les signes c’est bien, mais parler, écrire, échanger : c’est mieux. Et encore plus efficace 🙂

Je prends l’exemple de wedding-planner qui font parties de notre réseau Label Mariage©, et qui nous sollicitent afin d’organiser des séances Skype pour échanger sur des thèmes précis (nous demandons toujours d’avoir la/les questions à l’avance par mail, afin de préparer l’entretien et le rendre ainsi optimum et qualitatif. Bien entendu, nous avons recours à Skype lorsque nous sommes trop loin les unes des autres. Si la distance le permet, nous nous rencontrons.. autour de cupcakes et de macarons (mon pêché mignon), c’est toujours plus agréable. Lors de ces séances, nous échangeons. À coeur ouvert. Ce sont des moments privilégiés où nous échangeons nos expériences, essayons de transmettre notre expertise, et où nous découvrons avec bonheur et humilité des approches différentes. Ces moments, je les aime autant que ceux passés avec mes mariés. Qui eux, sont pour le coup, « pendus » à votre professionnalisme.

Dans un quotidien, faire appel à son réseau, c’est aussi pouvoir échanger sur la transversalité des compétences, et donc progresser. Je m’explique : demander à un site de réception quelles sont ses prérogatives lors de la mise à disposition de son domaine, demander à un votre traiteur comment il s’organise pour préparer ses achats, a-t-il besoin d’un acompte intermédiaire,  et les échanges sont à double sens. Accueillez et  un traiteur qui veut échanger avec vous pour mieux anticiper la saison, mieux anticiper sur les tendances : vous êtes wedding-planner si ce n’est pas vous qui connaissez les prochaines tendances, qui peut le savoir ? Répondre également à un photographe qui vous demande de l’aide pour construire sa grille tarifaire… ce sont des exemples d’enjeux primordiaux dans le quotidien de tous ces professionnels, mais dans le mien également. Que serais-je sans tous mes partenaires ? Rien. Qu’aurais-je à présenter à mes clients ? Rien. Comment pourrais-je évoluer dans mes prérogatives de wedding planner si je n’échange jamais avec eux, avec vous?

Une soirée d'apothéose pour ces mariés comblés

Au final, qui en seront les bénéficiaires? 

Le fait de progresser en s’informant, en se formant nous rends plus fort professionnellement, rend également mes partenaires prestataires plus forts, et c’est toute la chaine humaine et professionnelle qui s’ennoblit.

Les bénéficiaires? moi, nous, vous, eux…

Moi? => vous m’apportez chaque jour de nouvelles opportunités d’échanges.

Nous? => ensemble nous mélangeons nos idées et notre désir d’avancer pour rendre nos entreprises viables et nos actions pérennes.

Vous? => vous élargirez votre champ de vision et donc de possibilités d’actions.

Eux? => tous ces nouveaux partenaires vers qui nous allons chaque jour afin de leur proposer de s’allier à un de nos projets professionnels (un mariage d’un de nos couples, un événement promotionnel, …). Eux également à qui nous pouvons proposer de découvrir une charte déontologique qui nous est chère.

Mais aussi, et surtout, Eux: l’ensemble de nos futurs et actuels clients. Sans eux, nous n’aurions pas de raison de chercher à nous améliorer, à revendiquer un professionnalisme, que l’on se lance à peine, ou au contraire que l’on « ait de la bouteille ». Ils sont clairement les bénéficiaires de toute cette chaine d’alliances.

Adhérer à une alliance est vital. Vous l’aurez compris. Ce n’est nullement une perte de temps.

Et vous maintenant: comment envisageriez-vous votre prochaine alliance ?

8 Replies to “Créer des alliances: vital ou perte de temps?”

  1. Merci Tatiana ! Effectivement, échanger n’est pas synonyme de monnayer… en tout cas ce n’est pas systématique. Tout ne relève pas de la prestation 🙂 Échanger, conseiller, guider.. c’est bien la voie (et la voix) que j’ai souhaité avec ce blog…

  2. j’aime beaucoup ce post, l’échange, c’est très important pour nous! Et par échanges, alliances, tu arrives à expliquer échange de « données » et non pas échange « € » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.