[INTERVIEW] Être officiant(e) de cérémonie de mariage à Manhattan – NEW YORK

Capture d’écran 2014-04-16 à 00.17.12

Cela fait un moment que l’idée me démange : vous faire partager mes aller/retour sur NYC et Miami.

Alors certes les agendas sont toujours plutôt chargés lorsque j’atterris (faudrait voir à ne pas feignasser quand-même), mais sur mon dernier déplacement, j’ai voulu interviewer quelques professionnels du mariage que je connais bien puisque je travaille avec eux.

Le but : établir les parallèles professionnels entre deux métiers à priori identiques, qui au final, peuvent être enrichis par l’une ou l’autre des deux cultures. (P.S: ma raison d’être en fait, je l’avoue ^^)

Voici donc une première interview (home made ^^) , celle de Mary-Rose Engle, officiante de Cérémonie de mariage à Manhattan – New York.

Pour avoir travailler plusieurs fois avec Mary-Rose, je ne peux m’empêcher de me souvenir de ce qui me semblait avoir été une bourde monumentale => tous ses mails étaient signés : « Rev. Mary-Rose Engle ». Wow… « Rev »… Elle est donc Révérend ? Mais je voulais un officiant pour une cérémonie laïque moi ?!  Et en plus, je ne l’ai jamais appelée  » révérend ». La question s’est vite imposée : Avais-je mal compris à l’époque son métier ?

Franche et accessible, comme à son habitude, elle a rit et m’a dit : « Mais non, ne t’inquiète pas ». Tu n’es pas obligée de m’appeler Révérend ! Mary-Rose, c’est très bien, c’est comme cela que je suis née :) . C’est à ce moment là, que j’ai voulu en savoir plus.. Et c’est bien plus tard que je me suis décidée à vous faire partager cette expérience.

Se marier à New York ou se marier en France, même si l’amour et les motivations de célébrations se rejoignent, demande au couple d’engager des professionnels qui sont bien différents dans leur approche de leur métier. Et pour cause, dans cet exemple, le métier d’officiant n’est pas celui que nous connaissons aujourd’hui en France. Assez bluffant non ?

Pour faciliter la lecture à toutes et tous, j’ai pris le parti de vous proposer une transcription traduite et adaptée sous la vidéo.

Enjoy <3

http://youtu.be/R8CKylN9yYg

 

Transcription – – –

Muriel : Bonjour Mary-Rose, je suis ravie de vous présenter aujourd’hui au public français

Mary-Rose : Bonjour Muriel, je suis ravie d’être là merci.

M : Mary-Rose est officiante ici à Manhattan, et je vais lui poser qques questions sur son métier, en commençant par celle-ci : depuis combien de temps faites-vous ce métier ?

MR : Depuis 2009, cela va donc faire 5 ans!

M : Très bien et où se situe votre bureau ?

MR : Oh, je n’ai pas de « bureau » à proprement parlé. Je rencontre plutôt les couples où il est facile pour eux d’aller.

M : J’imagine qu’il y a des endroits que vous aimez en particulier, non ?

MR : Oui, tout à fait, des lieux calmes et cosy où l’on peut discuter et échanger.

M : Ok, mais alors comment font les couples pour vous « trouver » ?
Vous avez un site internet, vous participez à des salons, vous êtes dans des magazines ?

MR : 50% des couples me contactent via mon site internetpour le reste, ce sont mes publications dans des magazines anglais.

M : Oui, il faut savoir que Mary-Rose est une officiante internationale.

MR : Oui, exactement !

M : Alors, qui sont vos clients aujourd’hui ?

MR : Mes clients sont plutôt attirés par la démarche spirituelle de la cérémonie plutot que religieuse. C‘est aujourd’hui une démarche dogmatique. Ils veulent une cérémonie personnelle.
Mais j’ai aussi des couples mixtes, catholique et juif, et eux me demandent une cérémonie qui mélangent les deux religions. Et enfin, j’ai des couples de cultures différentes.

M : C’est peut-être aussi lié au fait que vous soyez basée ici à Manhattan, LA ville touristique par excellence.

MR : Oui, c’est exactement cela ! NYC est une ville internationale.

M : Mais, alors, avez-vous besoin d’interprête lors de vos cérémonies ?

MR : Oui, je fais appel à des interprêtes car malheureusement, je ne parle qu’anglais !

M : Oui, mais la majorité des couples qui viennent se marier à manhattan parle anglais, non ?
Nous devons avouer ici que nous nous sommes rencontrées lors d’un mariage que j’ai organisé sur NYC. Et le couple ne parlant pas anglais, j’ai aussi été l’interprète de cette cérémonie.

MR : Oh oui, et c’était génial !!!!
Je ne savais pas que mes cérémonies pouvaient être aussi bien en français.

M : C’était effectivement génial ! On vient de voir que vous aviez une clientèle variée, alors, pour le coup, vous êtes une officiante à caractère religieux, ou non religieux ? (intermède service Lunch, du Mandarin Oriental Hotel© – Manhattan)

MR : Vaste sujet : j’étais catholique, mais la vie m’a apportée une vision plus « spirituelle » que religieuse. Je peux très bien aller à l’église, comme à la synagogue.

(..)
M : Une des plus grosse différence avec votre activité chez vous aux états-unis comparé à la France, c’est que vous pouvez à la fois célébrer une cérémonie religieuse, et une cérémonie laïque, mais qu’en plus vous avez un pouvoir équivalent à celui d’un offcier de l’état civil

MR : Oui, tout à fait. Aux USA, vous n’êtes pas obligé d’aller en « mairie » pour célébrer votre mariage. Faire appel à moi est faisable et légal. Par exemple sur NYC, il faut obligatoirement être enregistré pour avoir ce pouvoir, les règles sont strictes ici encore plus

M : Ok, mais alors,est-ce que parallèlement vous avez besoin d’être formé pour devenir officiant ?

MR : pour ma part, je le suis ! Mais ce n’est pas obligatoire.

M : Comme en France !Ce n’est pas obligatoire mais tellement recommandé pour le bien des couples !

MR : oh oui !

M : Est-ce que c’est votre métier au quotidien ?

MR : Oui, c’est mon métier à temps complet !

M : Et combien de mariages célébrez-vous dans l’année ?

MR : 1 par semaine en moyenne, sur toute l’année.

M : Wow !

MR : certains officiants ici en font au moins 100 / an, mais mes cérémonies me demandent du temps, de l’échange car elles sont personnalisées. je ne veux pas faire plus de mariages.

M : Un par semaine, c’est incroyable pour nous en France, où il reste tellement de choses à faire pour démocratiser la cérémonie !

M : Est-ce qu’il y a une saison marquée pour les mariages ici sur Manhattan ?

MR : En fait c’est quasiment comme dans tous les le pays en fait : du printemps à l’automne. Le mois de juin est très demandé, tout comme le mois d’octobre.

M : Le mois d’octobre aussi ?

MR : Oui, parce que la couleur des feuilles changent, et c’est tellement joli.

M : Alors, justement, vous parlez de ces couleurs qui sont superbes en automne, est-ce que vous avez un lieu favori dans Manhattan pour célébrer vos mariages ?

MR : Oh non, je n’ai pas un endroit favori ! Il y en a tellement qui sont fabuleux ! Central Park regorge d’endroits incroyables, il y a aussi beaucoup de superbes hotels qui ont vue sur Central Park ou vue sur l’eau, mai il y a aussi des lieux événementiels spécifiques qui sont aussi très beaux. En fait la région de New York est un endroit extraordinaire pour se marier. Il y a donc beaucoup de solutions !

M : Est-ce que vous avez un style de cérémonie préféré parmis toutes celles que vous officiez ?

MR : Oui !! Celles qui donnent beaucoup de joie, de bonheur. Le moment où le couple échangent leurs vœux. Mes cérémonies sont plutot spirituelles que religuieuses en fait. Pour celles et ceux qui sont engagés religieusement, j’intègre bien entendu la religion et il y a du coup des situations vraiment très spéciales et fortes.

M : Je sais que vous tenez un blog, pouvez-vous nous expliquer ce que vous véhiculez à travers lui ?

MR : Mon site est www.engle-heart.com , et mon blog http://engle-heart.com/brilliantlywed/. Alors j’avoue que je ne le tiens pas autant à jour que j’aimerais malheureusement.

M : Ah oui, mais avec 1 cérémonie par semaine, c’est compréhensible ;) !!

MR : Oui, mais je dois m’y ateller. Car je souhaite vraiment partager, en donnant plus de détails pour les couples qui vont se marier. Ensuite, certains couples ont des histoires d’amour complètement folles ! J’ai un couple, qui s’est connu au Lycée et ils étaient amoureux, puis ils se sont séparés et plus vus du tout pendant 15 ans, et se retrouvent finalement, il y a aussi ce couple qui vit séparé aux antipodes de la planète, un autre qui se rencontre sur le net..

M : Des histoires incroyables c’est exact.

MR : J’ai tellement envie de les partager sur mon blog, je dois prendre le temps pour le faire !

M : Merci Mary-Rose pour avoir particpé à cette interview.

MR : Merci à vous :)

M : Vous pouvez retrouver Mary-Rose sur son site internet www.engle-heart.com  »

J’espère que cet échange vous interpelle ? Si c’est le cas, réagissez ci-dessous et partagez avec nous vos impressions ;)

3 Replies to “[INTERVIEW] Être officiant(e) de cérémonie de mariage à Manhattan – NEW YORK”

  1. Et bien, on voit que c’est différent d’un pays à l’autre… Alors merci de nous faire découvrir cela et d’enrichir notre « culture du mariage » ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Top