MARIAGE GAY : LE NOUVEL ELDORADO ?

C’était le 29 mai 2013, et c’est  » historique pour la France  »

« Premier mariage homo : ils se disent oui » – BFM TV

Vincent & Bruno composent le premier couple gay à pouvoir célébrer leur union civilement. Un mariage très médiatisé, mais qu’ils défendent avant tout comme un mariage d’amour.

La France est désormais le 9 ème pays européen à autoriser le mariage homosexuel, et le 14 ème pays dans le monde. Vous pouvez retrouver ces statistiques ici.

Opposant ou militant, quelle que soit votre position, vous n’y échapperez pas : la révolution est officiellement lancée 😀 !

Pour nous, professionnels du mariage, cela signifie que de nouveaux couples vont venir à nous, un marché s’ouvre. J’entends dire de partout que ce sont de nouveaux besoins à servir, de nouveaux rituels, avec des couples au pouvoir d’achat plus élevé…

Arf… j’ai voulu recouper les infos, aller aux sources.. Étant moi-même TRÈS impliquée dans le milieu gay – je vous dévoile en toute fin d’article la campagne de promotion du mariage gay « Libergay – Égaligay – Fraternigay© » que j’avais réalisée en 2009 pour la ville de Toulouse, avec mon amie Sabine Desprats Bologna, photographe. Vous avez dès à présent compris que je suis du côté des militants. 😉

Par contre, je vous expliquerai pourquoi, je ne veux pas voir cette avancée historique convertie en €€€€€€€ pour une « nouvelle race humaine ». Je déteste la stigmatisation.. Bref… Sujet polémique ? Non, juste un sujet capital, qui génère bien des émois… Et tant qu’ils sont guidés par l’amour.. et bien ça me va !

Je vous propose donc dans ces lignes de (re)découvrir les chiffres du mariage dans sa globalité, l’incidence du PACS sur le mariage gay, découvrir les estimations presque officielles de chiffre d’affaires annuels sur le marché du mariage liés aux mariages gays. Puis nous découvrirons ensemble l’avatar du couple gay (selon l’ INSEE), quels sont les nouveaux comportements dictés par des agences spécialisées, comment proposer des services adaptés à ces comportements, en adaptant sa communication. Et enfin, comme promis, l’intégrale de ma campagne « Libergay – Égaligay – Fraternigay© ».

Chaud les marrons, que ceux qui m’aiment, me suivent 😉

1/ Les Chiffres du Mariage (de février 2013)

On nous disait le mariage en perte de vitesse ? C’est désormais du passé 🙂 En 2012, le nombre de mariages célébrés civilement était en hausse : 241 000 mariages ont été célébrés. Avec un marché à la hausse en nombre, il était intéressant de se pencher sur le chiffre d’affaires total généré. Sans faire languir plus, il est lui aussi à la hausse : Nous dépassons les 4 milliards d’euros, après avoir longtemps « stagné » à 3 milliards d’euros. Il y a des stagnations plus agréables que d’autres, que voulez-vous ^^.

2/ Le PACS des homosexuels : quelles incidences sur le mariage maintenant ?

Contre toute attente, le Pacte Civil de Solidarité avait été créé pour permettre à deux personnes de faire reconnaitre légalement leur « concubinage », puisque ce terme n’avait pas de valeur légale. Ainsi, le PACS pouvait très bien être contracté par un couple hétérosexuel ou un couple homosexuel, par des colocataires, des amis. Le but étant de protéger la personne avec qui vous vivez, et faire reconnaître votre « foyer ».

Or, le PACS, selon l’iNSEE, a été conclu par plus de 1 millions de personnes en France, dont seulement 6% sont des couples gays, c’est à dire 60 000 personnes. Mouais… Pas certaine pour le coup que ces 6% aient conclus un PACS dans le but de prouver à l’autre son Amour. Mais faute de grive, on mange du merle… ^^

Il serait alors faux de croire que ces 6% vont forcément se ruer sur le mariage. Néanmoins.. néanmoins… Aujourd’hui, cette nouvelle loi génèrera bien plus que 6% d’engouement dans la communauté gay… Découvrons ensemble, les dernières estimations et  les derniers prévisionnels.

3/ Estimations et prévisionnels du chiffre d’affaires liés au mariage gay

Le co-fondateur d’un nouveau site web PRIMEDAY© lancé en mars 2013, « véritable plateforme web qui intègre les réponses à l’ensemble des besoins des couples de même sexe qui se marient », est formel : il faudra compter avec 7 000 mariages gays par an, sur les deux premières années, tellement l’engouement pour les valeurs du mariage sont importantes pour les amoureux du même sexe.

Toujours selon ce business man, un couple gay consacrera en moyenne 30 000 € pour leur mariage, contre 11 800 € pour un couple hétéro.  Rendez vous compte des enjeux financiers… 7 000 couples à 30 000 € par an… Vous savez compter comme moi => 210 000 000 € ! Alléchant n’est-ce pas ?

4/ Avatar du couple gay

LINSEE a publié une étude sur le profil type du couple gay, en 2012.

C’est un couple plutôt d’hommes, plus diplômé qu’un couple hétéro, il est également plus urbain, et son pouvoir d’achat est très fort. Enfin, il n’a que rarement un enfant à charge. Ce dernier point ne demande qu’à évoluer, puisque la loi permet désormais l’adoption d’enfants aux couples de même sexe.

Ces comportements sont différents du couple hétérosexuel : plus d’excentricité, moins de limite dans l’assouvissement de ses désirs pour l’événement.

5/ Nouveaux comportements / nouveaux services

Avec l’arrivée du mariage gay, s’il y a bien une chose qui va exploser : ce sont les cérémonies laïques. Effectivement, place à la symbolique avant tout !

Il va falloir également avoir le choix quant aux détails à apporter à la noce elle – même : des cake toppers avec deux hommes, avec deux femmes. Des faire-part également. Des lieux de réception différents… plus urbains… plus In…

En tout cas, ce qui me semble sauter aux yeux.. avant de vouloir proposer de nouveaux services pour répondre à ce potentiel incroyable, je crois sincèrement qu’il faut être convaincu que célébrer l’amour entre deux personnes est ce qu’il y a de plus beau aujourd’hui.  Ce qu’il y a de magnifique, c’est que grâce à cette loi, TOUTES et TOUS y ont enfin accès !

Travailler des services d’organisation de mariage pour les gays, travailler des séances d’engagement pour des gays, travailler un menu pour des gays.. au final.. pour nous prestataires du mariage.. est-ce que cela change quelque chose au final ?  Ah si.. une chose.. Si l’on est militant, gay ou hétéro, indiquez que vous êtes gay-friendly..

6/ Avant toute chose : être convaincu(e) – être Gay friendly !

Être gay-friendly c’est quoi ? C’est démontrer, par son engagement, que ce qui compte, pour nous professionnels du mariage, c’est que nous évertuons à proposer des prestations sur mesure, à l’image des couples qui nous choisissent. Nous aimons les gays, comme nous aimons les hétéros. EN bref, nous aimons l’être humain qui aime .. 0_o

Accueillir et traiter les couples gays avec respect… comme tous les couples que nous recevons.. que les couples soient différents les uns des autres, c’est ce qui compte le plus.. Noir, jaune, blanc, hétéro, gay, grand, petit, gros, blond, roux… on s’en fou moque !

Connaitre le potentiel de ce nouveau marché, c’est de notre devoir.. Nous sommes pros, et nous sommes prêts..

Avant de conclure, découvrez un peu plus en détail ce que représente le mariage aujourd’hui pour les homosexuels. Voici l’interview de

**********

Vous l’aurez compris, cet article est légèrement différent de ceux que j’ai pu vous proposer jusque là.. Il a bien entendu pour vocation de vous informer – les sources sont plus que fiables, INSEE notamment – , mais j’ai pris la liberté de commenter un peu plus, d’être moins neutre… C’est une occasion pour moi de vous montrer un peu plus mes valeurs : celle du respect, de l’égalité, de la fraternité, de la laïcité et de la liberté.

Avant de vous inviter à participer à cet article en postant vos commentaires, je vous présente ci-dessous des extraits de ma campagne « Libergay – Égaligay – Fraternigay©, réalisée en 2009, sortie en 2010, pour la mairie de Toulouse (31), avec mon amie Sabine Desprats Bologna.

Communiqué de presse de notre campagne de promotion du PACS homosexuel afin que tous les couples en France aient DROIT à une célébration officielle en mairie.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE (à télécharger)

Quelques photos… 

 lef1

lef2

 

8 Replies to “MARIAGE GAY : LE NOUVEL ELDORADO ?”

  1. Je serai très fière d’être un jour, l’organisatrice d’un mariage homosexuel.
    Car ces personne ont autant de droit au bonheur et à l’amour que les autres.
    D’ailleurs pourquoi dit on « communauté gay et lesbienne » ? Moi je fais peut être partie de la communauté des brunes aux cheveux bouclées. Mais ai-je alors le droit au lissage… ce serait contre nature non ?
    Absurdité quand tu nous tiens….

  2. Je suis vraiment contente que le mariage homosexuel soit autorisé en France j’ai plusieurs amis homosexuels et c’était vraiment une souffrance pour eux et elles de ne pouvoir se marier, leur souhait va désormais devenir réalité et j’en suis ravie. Ravie que nous ayons tous les mêmes droits face à l’amour. Il était tant !!

  3. Bel article, très intéressant et surtout c’est un sujet qui m’émeut car je suis directement touché avec une personne de ma famille… Et merci car comme vous le savez ça va aussi me donner un petit coup de pouce 😉

  4. Bravo!!! devant tant d’emotions, je trouve qu’on ne peut rien dire. L’amour et la tendresse se lisent dans leurs yeux alors, VIVE LES MARIES !!!!!!!! longue vie à eux sur la route du bonheur….

  5. L’important est que notre pays fasse un peu preuve d’égalité, la devise française est souvent baffouée et illusoire, aprés tout nous ne sommes pas si libres que ça, et pas si fraternels non plus mais l’égalité commence où débute le choix…. et là effectivement que chacun hétéro ou homo puisse avoir le choix est une réelle avancée…. maintenant il va falloir que le barnum médiatique fasse la place à l’intimité ( ben oui quoi à mon mariage ils y étaient pas les 200 journalistes et 150 policiers, arfff !! c’est de ma faute, je les ai pas invité !!!) Et là oui nous pourrons, nous professionnels du mariage accompagner ces nouveaux futurs mariés !!! VIVE LES MARIE(E)S !!!

  6. Quelques couples pour qui l’engagement devant leurs proches était important ont déjà passé le pas d’une cérémonie à leur image. J’ai eu le bonheur d’accompagner 1 couple d’hommes et 1 couple de femmes l’an dernier. Je sais que pour eux, le mariage civil sera une étape de plus, et légale. Mais je sais aussi qu’au cours de ces deux cérémonies, j’ai vécu et ressenti des émotions extrêmement fortes…et qu’il n’y avait aucune différence entre une cérémonie gay et une cérémonie hétéro. L’ouverture, la présence des proches est ce qui donne du sens à ce moment, quelque soit notre choix de vie. J’entends aussi bcp dire : ça va vous faire des clients en plus ! Moi j’aurais tendance à dire : peut être. Je connais des couples qui n’ont pas envie « d’en faire trop », qui passeront à la mairie et feront un resto avec des proches, exactement comme d’autres couples hétéros. Comme tu dis, le plus important dans tout ça c’est qu’il soit reconnu que tout homme et toute femme a le droit d’aimer et d’être aimé, de s’engager avec son partenaire de vie et que ce soit reconnu au yeux de la loi. Quant à nous, et bien, nous les accompagnerons avec plaisir si ils font appel à nous, comme toujours ^^

  7. Ému hier en regardant en direct le mariage de Vincent et Bruno, je ne peux que réagir à ce papier.
    Comment ne pas se réjouir déjà, comme simple citoyen, de cette fantastique progression, de cette avancée de société pour une légitimité de l’amour, quel qu’il soit ?
    Comment ne pas être excité également, en qualité de professionnel de l’événement, de la fête, par cette ouverture du marché, les perspectives de renouvellement que ça implique ? Des fêtes différentes (ou non), dans de nouveaux types de lieux (ou pas).
    Un renouvellement donc pour nous, mais aussi un élargissement du marché et une multiplication des possibilités de signatures…

    « un couple gay consacrera en moyenne 30 000 € pour leur mariage, contre 11 800 € pour un couple hétéro »… Voilà qui devrait favoriser la conclusion de contrats… face à des prospects hétéros qui rechignent à dépenser quelques centaines d’€ pour leur animation, préférant à tort tout investir dans la robe et/ou la déco et/ou le traiteur… Ils oublient au passage que la soirée conclue leur fête, qu’elle sera le dernier souvenir laissé à leurs convives…

    « plus d’excentricité, moins de limite dans l’assouvissement de ses désirs pour l’événement. » ? Alléluia !!! Enfin une ouverture vers des fêtes folles, des ambiances dignes de l’événement avec les moyens humains et matériels pour cela ! Je me souviens en effet d’une soirée que j’avais animée pour un couple d’homos, à l’occasion de l’anniversaire de l’un d’entre eux et de leur pendaison de crémaillère… avec à la clé un public décidé à s’amuser, décidé à danser, participer…

    Un contact écrivait hier soir, en commentant les images de ce mariage-événement : « fier d’être gay »… J’aurais envie de lui dire surtout « fier d’appartenir à l’un des rares pays au monde à reconnaître enfin ce droit à tout le monde, sans distinction ».

    Vivement mon 1er mariage de 2 hommes ou 2 femmes !…

  8. Pas grand chose à ajouter car la plus belle chose au monde c’est l’amour et ils nous en ont donné hier un exemple très émouvant. Vive l’amour et tous ceux qui s’aiment !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.