Les 5 piliers d’une relation saine entre professionnels du mariage.

Travailler en équipe et apprendre de l'autre.. Avec ma consoeur Audray Chatelain et son agence l'Event'eye sur Toulouse.
Travailler en équipe et apprendre de l’autre.. Avec ma consoeur Audray Chatelain et son agence l’Event’eye sur Toulouse.

Relation saine entre professionnels du mariage.

Parce que d’une manière générale, on ne prend pas le temps le jour j de se découvrir entre professionnels (je suis wedding planner, je recrute donc mes équipes de professionnels, je les connais donc un minimum ;) ), j’avais alors envie de poser avec vous les 5 piliers qui feront que vous maîtriserez vos relations avec vos partenaires professionnels le jour j de vos amoureux une fois venu.

Se connaître, s’entendre et enrichir ainsi son propre réseau, tout cela en à peine « 12 heures », en pleine prestation ? Impossible ?? Non, bien au contraire… C’est juste qu’il faut prendre le temps de  préparer méthodiquement cette « furtive » rencontre. Nous irons crescendo, c’est à dire, en poussant un peu plus les actions à chaque pilier supplémentaire. C’est parti pour les 5 pilliers d’une relation saine entre professionnels du mariage.

Pilier N°1 : Le Who’s Who du Jour.

Objectif => Connaître chacun des prestataires présents sur l’événement.

Toutes celles et ceux qui ont déjà travaillé avec moi le savent bien : je suis une maniaque du planning, rétro-planning, fiches, notes, post-it et autres supports très nocifs pour nos arbres chéris. Je sais.. mais c’est pour la bonne cause.. et puis j’imprime en encre écolo, sur du papier recyclé. Bref.. là n’est pas le sujet me direz-vous, et vous auriez raison. :p

Je reprends.

Qu’est-ce qu’un Who’s Who ? Littéralement un « Qui est Qui? sur une feuille A4 ! Le but étant d’avoir en un seul coup d’oeil une vision globale de qui est qui sur un jour j. Je réalise mes Who’s Who des proches des mariés avec photos, et j’en réalise également de mes prestataires sans photos.

Ce who’s who est intégré à mon rétro-planning du jour j, et il est envoyé à chaque prestataire qui aura à intervenir ce jour – là.

Quel est l’intérêt pour eux ? connaître plus précisément avec qui ils vont travailler. De près ou de loin. Cela permet également d’enrichir un carnet d’adresses, car il est fréquent, une belle saison dans les pattes, et les km en plus, que l’on oublie (sauf si c’est vous qui avez recruté, n’est-ce-pas ) qui avait réalisé le super gâteau ou alors la super animation vocale du vin d’honneur…

Que doit contenir un who’s who des prestataires ?

  • Enseigne
  • Prénom du Contact
  • Tel (mobile impératif) / adresse ou Tel (mobile impératif ) / Ville
  • mail

L’idéal de bonheur de ce pilier => entrer en contact (mail ou téléphone) avant le jour de la prestation, histoire de se présenter. Un réseau se construit, cela ne se fait pas à la sauvette  ;). Profitez: c’est servi sur un plateau d’argent !

Il est clair que je n’aborde pas ici le fait que pour moi, cet outil a un autre intérêt : que chacun valide son timing et ses missions par retour de mail.

Pilier N°2 : Synergie

Objectif => Vouloir travailler bien ET ensemble. Mutualisation des énergies positives.

En vous mettant en relation avec un prestataire partenaire pour une prise de contact, ou un éclaircissement sur des données techniques par exemple, vous augmentez vos chances de réussites le jour de la prestation.

Pourquoi ?

Parce que vous faites preuve d’une volonté d’avancer vers un but commun : la satisfaction du client et la réalisation de vos compétences. Vous avez une attitude positive, et çà, c’est générateur de succès.

J’adore cette citation : « J’ai toujours été à l’opposé d’un paranoïaque. Je pars du principe que chaque personne que je rencontre fait partie d’un complot pour améliorer ma vie ».
Stan Dale : fondateur de « The Human Awereness Institute » et auteur de Fantasies Can set you free.

Seul, nous ne servons pas à grand chose. Et oui, je pèse mes mots ! Que serais-je sans mon mari et mes filles dans ma vie privée ? Que serais-je sans toutes celle et ceux qui me sont proches dans ma passion professionnelle aujourd’hui ? Rien…

Se réaliser avec les autres procure une sensation de bien – être que personne ne pourra vous voler.

Vouloir ainsi que sa prestation soit parfaite pour le couple qui vous a fait confiance : c’est louable, clairement. Mais ne le serait-ce pas encore plus si vous réalisiez une prestation parfaite si vous aviez travaillé en totale synergie avec les prestataires qui vous ont entouré ?

L’idéal de bonheur de ce pilier => Prendre le temps d’échanger avec le prestataire qui interviendra de la manière la plus proche de vous le jour j venu. Vous êtes sur la route d’une relation saine entre professionnels du mariage. Definitely !

relation saine entre professionnels du mariage.
Des professionnelles unies ! ©Réussir dans la Mariage

Pilier N°3 : Les Missions

Objectif => Savoir quelles sont les missions de chacun.

Après avoir pris le temps de découvrir vos « partenaires d’un jour », il est nécessaire d’échanger sur les missions qui vous ont été confiées. Lorsqu’une wedding-planner gère le mariage : c’est simple ! Elle / Il (oui, des Messieurs WP enfin!) vous a sélectionné pour vous présenter à un de ses couples-clients pour la qualité de votre travail, votre talent, votre personnalité ET…. ET…. parce qu’associé aux autres prestataires du mariage, vous allez pouvoir faire exploser votre talent.

Quand je vous disais que le métier de WP c’était avant tout être un alchimiste ? ;)

Concrètement, un exemple :  vous, photographe, vous ne savez pas qu’un discours des parents des mariés est prévu comme surprise pendant le vin d’honneur. Vous êtes en train de capturer, dans la salle, tous ces détails de la scénographie créée, si importants dans un album d’images. Oui.. mais.. le DJ qui gère les animations de la soirée , si vous n’avez pas échanger AU PRÉALABLE , vous avertira au mieux une fois le discours commencé, au pire, c’est vous qui tendez l’oreille par chance, et vous accourrez pour saisir les quelques émotions restantes.Conséquences dramatiques.

L’idéal de bonheur de ce pilier => Une wedding planner névrosée du planning vous sauvera la vie. :p .Allez, sans démagogie, et parce que dans la majorité des cas, il n’y a pas de WP sur le mariage que vous couvrez : posez des questions, soyez curieux. Personne d’autre que vous ne connait mieux vos missions, ces détails sur lesquels vous misez tout le jour j venu. En ayant pris contact avec vos partenaires, et en ayant la volonté de créer une synergie, vous coordonnerez vos missions, pour une efficacité irrésistible !

Famille et Prestataire, en pleine séance Free Hugs... improvisée, mais dans les souhaits de surprise du couple
Famille et Prestataire, en pleine séance Free Hugs… improvisée !

 

Pilier N°4 : Diagnostic de Dissection 

Objectif => Comprendre ce que les mariés espèrent le plus en ce jour si particulier.

Nous connaissons tous nos métiers, plus ou moins par coeur selon nos expériences. Mais est-ce que cela suffit pour répondre aux espoirs de CE couple, celui – ci même qui a misé tous ses espoirs, tous ses rêves sur vous, sur cette équipe ? Je ne crois pas.

Même si nous avons tous besoin de satisfaire nos clients le jour de la prestation pour perdurer, il n’est pas rare de voir que finalement, nous tirons facilement la couverture à nous. Ce n’est heureusement pas une généralité, mais enfin…

Puisque nous avons passé et concrétisé les piliers 1, 2 et 3, profitons -en pour échanger, tous ensemble sur ce nous avons pu noter ou ressentir des espoirs du couple qui nous a réuni. Pour le traiteur : ce sera un service à l’heure très certainement quoi qu’il arrive, alors que pour le DJ le souhait exprimé du couple est de mettre le feu à la soirée, dès le repas. Cela ne vous parait-il pas antinomique ? Un DJ passionné aura du mal à vider sa piste si elle est enflammée par des invités déchainés, parce que c’est l’heure « d’envoyer » le plat. Nous pouvons aisément le comprendre. D’autant qu’une bonne ambiance ne tient pas forcément à grand chose. mais comprenons également les impératifs du traiteur (cuisson, heure de fin)

En réalisant ainsi un diagnostic précis et professionnel des attentes de nos clients, surtout lorsque les prestations sont mêlées directement (ici l’exemple du Traiteur et du DJ), vous maîtriserez ainsi TOUTES les attentes exprimées et non exprimées de ce couple qui n’attend qu’une seule chose : vivre l’un des plus beaux jours de sa vie.

L’idéal de bonheur de ce pilier => Organiser une rencontre de plusieurs prestataires avec les futurs mariés pour les faire parler, les faire s’exprimer encore une fois sur leur idéal de bonheur.

relation saine entre professionnels du mariage.

Pilier N°5 : Vouloir apprendre

Objectif => s’enrichir des prérogatives des autres prestataires.

Sans passer par la case formation qualifiée, il est aujourd’hui très astucieux d’apprendre de l’autre, lorsqu’en pleine saison, nous enchainons les prestations. Aujourd’hui, en tant que WP et formatrice, je me forme, avec des organismes extérieurs, des grands pontes sur des points très précis de marketing par exemple. Je ne peux le concevoir ainsi.

Par contre, il est vrai : je n’ai jamais suivi de cours de cuisine, de cours d’oenologie, ni de cours de photographie. Mais, au fil des années, j’ai appris comment CHACUN des métiers sollicités sur mes mariages fonctionnait. Alors, c’est vrai, je ne sais pas faire cuire 157 magrets fourrés de foie gras en lancement de plat, MAIS, je sais le temps nécessaire, les besoins techniques du Chef de cuisine, les besoins en salle à ce moment là.

Vouloir apprendre de l’autre pour progresser : n’est-ce pas un point intéressant à développer ? Ne pensez pas que les personnes veulent garder leur savoir à tout prix. Surtout si vous n’êtes pas de la même corporation, mais rassemblés pour un même couple.

Informer et faire découvrir votre métier ne veut pas dire que vous perdez de votre propre connaissance, de votre propre expérience. Au contraire : vous découvrez à chaque fois, que votre interlocuteur a:

  • une méconnaissance totale de votre activité
  • au contraire, il avait une idée fausse
  • envie de découvrir un peu plus de vous

N’est-ce pas motivant tout ça ?

L’idéal de bonheur de ce pilier => Être curieux en voulant apprendre de l’autre, sans lui tirer les vers du nez. Pour pouvoir apprendre, donnez également de vos acquis, de votre expérience.

****************************

Ainsi, vous avez pu découvrir , étape par étape, les 5 piliers nécessaires à une meilleure communication lors d’un jour J.

Pour vous livrer un peu plus de moi encore, sachez que pour moi wedding – planner, les critères d’un mariage réussi sont les suivants :

  • des mariés qui ont dit OUI (c’est plus pratique !!).
  • des mariés pleinement satisfaits de mon travail, de tous ces détails que nous avons mis en place qui ont rendu leur mariage unique.
  • des invités chouchoutés et heureux de tout ce que nous leur avons proposé.
  • des prestataires qui ont pu accomplir leur mission dans des conditions de travail optimales.

Je ne pourrais jamais accepter que  » mes*  » prestataires d’un jour, soient chahutés, mal installés, non rémunérés à leur juste valeur…

*Je ne le répèterai jamais assez : « mes » prestataires n’existent pas. Il ne m’appartiennent pas.. Je les aime trop pour cela ;) 

Ils sont les véritables partenaires de ma réussite en tant que Wedding – planner, je sais que sans eux, je n’ai rien à vendre.

Et vous ? Comment envisagez-vous vos relations professionnelles avec vos partenaires d’un jour ?

6 Replies to “Les 5 piliers d’une relation saine entre professionnels du mariage.”

  1. Ah le dialogue entre prestataires !! Pas toujours aisé ni entré dans les mœurs malheureusement.
    Je me souviens notamment de ces 2 mariages, la saison dernière, pour lesquels le traiteur avait des exigences que je devais accepter… le dialogue était impossible… Je devais adapter le timing de la soirée à 100% à sa façon de voir.
    Une première pour moi qui me met toujours d’accord en principe avec le traiteur pour ce déroulement justement. Il y a toujours possibilité de s’entendre, de faire des compromis, de travailler en bonne intelligence.

  2. J’aimerai que toutes les wedding-planner soient aussi pro que vous.
    Pour ma part, je contacté par mail la wedding planner d’un de mes petits couples. J’avais besoin que l’on fasse le point sur le planning et je n’ai jamais eu de réponse .. Cela donne une très mauvaise image des WP malheureusement.

  3. Quel article intéressant!
    J’ai la double casquette (mais jamais sur un mariage) de traiteur et wedding planner, ce qui fait que j’ai été amené depuis le début à devoir maitriser la relation privilégiée, et pourtant pas toujours simple, avec le DJ/animateur en tant que traiteur. En tant que traiteur également, j’apprécierai vraiment de pouvoir travailler avec un wedding planner qui nous rassure, nous encadre dans le timing de la soirée sans que nous soyons obligés de solliciter les mariés ou de vérifier en permanence en salle ou ca en est et quand est ce qu’on peur envoyer les plats.
    En tant que WP, je m’efforce toujours de communiquer un maximum avec les prestataires avant afin qu’ils soient bien en phase ensemble et, bien sur (mais pas toujours évident), avec moi. Effectivement, cela demande du temps, mais quel plaisir de travailler tous synchro et de n’avoir que des sourires ( fatigués !!) mais satisfaits à la fin!

  4. Il est toujours intéressant et enrichissant de travailler en collaboration. Cela nous rend plus fort, plus intelligent. L’essentiel n’est pas d’être satisfait de soi, mais d’avoir tous fait en sorte de satisfaire « tout le monde », et cela me semble bien impossible sans échanges ;)
    Comme toujours, merci pour la mise en lumière de ces réalités ;)

  5. Oui, Oui et oui …. oui au partage qui rend plus fort, plus doué….oui au fait d’apprendre de l’autre vers un but commun….oui pour être pleinement satisfait du travail accompli quand des expériences, des idées, des regards et des rires peuvent être partagés….une réception bancale est souvent une cérémonie mal organisée, des prestataires mal informés…. OUI à la fusion des savoir-faire pour embellir, sublimer une journée, LEUR journée !!!

  6. Je partage ce point de vue. En tant que photojournaliste de mariage, je prends toujours le temps avec les futurs mariés pour savoir ce qui est prévu, quand, où … En arrivant sur place je me présente au maire, au prêtre, au DJ, à l’organisateur de la salle. C’est essentiel de travailler en synergie dans l’intérêt des mariés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Top