[SAGA DE L’ÉTÉ] Axelle B. WeddingHairDresser© – Coiffeuse de mariage

Axelle B

Pour ce volet exclusif de [La SAGA de l’ÉTÉ], j’ai le plaisir de vous présenter une professionnelle du mariage qui roule sa bosse depuis 22 ans, et qui a à son actif plus de 1 300 (oui !!! mille trois cent) chignons de mariées !

C’est Axelle, de Axelle B. WeddingHairDresser©, coiffeuse de mariage rock’n’roll qui crée des lissages parfaits au fer à friser ^^ Un mystère pour moi encore aujourd’hui ^^

Une interview sans langue de bois d’une coiffeuse qui se déplace sur une grosse cylindrée au plus fort de la saison, une interview pleine de détails et d’expériences vécues. Suivons ensemble son parcours atypique, à travers, les chiffres cléfs qui la caractérisent, son choix de positionnement, sa stratégie marketing basée sur 3 axes. Elle nous expliquera les secrets de sa réussite aujourd’hui, quelle est sa notoriété, et en dernier point, Axelle vous expliquera, en vidéo, comment elle construit son équilibre familial au quotidien.

L’histoire d’Axelle B.

Axelle démarre sa carrière de coiffeuse il y a 22 ans.. en salon.

Alors qu’elle passe une formation spécifique aux techniques de chignons pour développer la clientèle « mariage » et qu’elle est la seule de l’équipe à pouvoir combler les futures mariées, Axelle demande a être augmentée. Par chance (pour la suite) il refuse. Le lendemain même elle lui présente sa démission, ne souhaite pas effectuer son préavis, et ainsi se retrouve le surlendemain, à 9h, devant la porte de la Chambre des Métiers de Paris. Oui, Axelle est parisienne ! Vous suivez bien. Enfin, elle est de Savoie aussi.. #bref

Axelle est heureuse : elle est chef d’entreprise, une belle année 2004 qui démarre ! Oui mais … chef d’entreprise, des doigts en or, mais pas de clients ! En deux jours, la désillusion est fracassante… pas facile !

Oui, mais …

La vie est faite de hasard heureux. Alors que l’agence Wedding & Co se lance, les 4 wedding-planner  parisiennes craquent complètement sur le travail d’Axelle, d’autant que celle-ci est la seule à proposer un service qui n’existe pas encore en France : la coiffure de mariage à domicile. « Je connaissais les mariages israélites, qui eux se déroulent le dimanche. Par obligation, les coiffeurs se déplacent au domicile des familles. J’ai voulu mettre se système en place applicable à tout le mariage ». Axelle a eu le nez fin. Dès sa première année, elle remplit son calendrier. L’aventure était lancée.

Les Chiffres clés d’Axelle B. WeddingHairDresser©

  • 2004 : Création d’Axl Coiffeur Créateur à Paris. 12 000 € de chiffre d’affaires avec 45 dates. Statut : entreprise individuelle au micro social.
  • 2006 : Axelle arrive dans le Sud de la France (par amour <3)
  • 2008 : Elle change de statut juridique et devient auto-entrepreneur.
  • 2012 : 30 000 € de chiffre d’affaires avec 52 dates.
  • 2013 : Création de la 1ère Franchise de France de Coiffeurs de mariage à domicile avec Axelle B. Franchise©
  • 2013 : 45 000 € de chiffre d’affaires (avec les contrats en cours et signés jusqu’à fin décembre 2013), avec 90 dates (dont 25 dates pour ses 5 ambassadrices). Activité sur le Sud de la France essentiellement.
  • 2014 : Chiffre d’affaires estimé : 90 000 €,  avec au total 10 ambassadrices.

Le Positionnement d’Axelle B. WeddingHairDresser©

Axelle est claire ! « Je pratique des tarifs élevés. Bien au-delà de ce qui se pratique désormais un peu partout ! » Aujourd’hui, en moyenne, Axelle propose une prestation coiffure de la mariée, à domicile, avec essai, pour 300 € ( prestation qui passe à 360€ en 2014 – impact de la TVA). Elle peut aussi coiffer les invitées, si cela a été prévu en amont. Enfin, elle propose aussi dans ses prestations de pouvoir revenir le soir pour coiffer à nouveau la mariée, ce qui est nécessaire lorsque la mariée change de robe par exemple. Ou alors d’accessoire.

Pourquoi ces tarifs élevés ?  » Parce que l’expérience, ça se paye, et que surtout cela représente des heures de travail. Lors de mes prestations, je n’ai pas droit à l’erreur. Pas une mèche de travers, cela doit tenir jusqu’au lendemain matin, cela doit correspondre aux envies de la mariée, mais également à sa tenue, à son identité. Je suis force de conseil pour aider la mariée lors des essais à trouver LE style, LA coiffure qui sera celle de sa journée.

Avec ce positionnement, les clientes d’Axelle ont un sens poussé de l’esthétisme. C’est exactement ce qui correspond à cette passionnée des belles coiffures !

La Stratégie Marketing choisie par Axelle.

Axelle a choisi de travailler sur 3 axes.

Son identité, sa propre activité.

La stratégie marketing d’axelle est simple : le web, le web, le web ! Elle ne fait aujourd’hui plus aucun Salon. Elle travaille par contre sa présence sur le web. Par chance, l’Homme de sa vie est webmaster ;) Un des points forts d’Axelle : elle est bilingue ! Son site est donc bilingue, avec un référencement anglophone également. Bien entendu, elle continue d’arpenter les routes de  Provence toute la saison estivale. Sa saison, nous l’avons vu plus haut est bien remplie, voire très chargée, avec plusieurs mariées à coiffer par week-end, plus leurs invitées.

La Franchise Axelle B.

Lancée le premier trimestre 2013, cette franchise regroupe déjà 5 ambassadrices dans le Sud de la France. Pourquoi avoir voulu se lancer dans l’aventure, alors que cela n’existait pas encore en France ? « Deux choses, très claires ! La première, j’ai beaucoup de demandes sur des dates où je suis déjà engagée, et que je ne pouvais pas honorer. Frustrant ! La deuxième, je prépare ma retraite. J’ai 40 ans l’année prochaine, les saisons sont passionnantes mais épuisantes. Je ne vais pas lever le pied demain, mais préparer sa sortie me semble être intelligent comme démarche aujourd’hui ! Au moins, ma retraite, je me la construis ^^! « 

Cette idée, cela faisait 2 ans qu’elle y pensait. Mais lancer une franchise de service ce n’est pas simple. Première des choses => il faut être certain de pouvoir donner des dates à vos franchisés.

Ensuite il faut être capable de mettre en place un « manop ».. un manuel opératoire. Ce manuel est fourni à chaque franchisé, avec obligation contractuelle de confidentialité. Dans ce manop’, tout est consigné. Les techniques de travail, les techniques commerciales, les tarifs obligatoires à pratiquer… Il est incessible !!!

C’est le franchiseur (Axelle B. Franchise©) qui « apporte » les dates aux franchisé(e)s. Axelle les nomme les Ambassadrices. Aujourd’hui au nombre de 5, si l’on prend le seul cas de l’une d’entre elle, Alexia, son activité à augmenté de + de 30 %. Quand on sait qu’elle a intégré la franchise il y a à peine 3 mois..

La franchise Axelle B. s’ouvre à d’autres grandes villes où la demande de prestations est forte : 2014 verra arriver Paris, Toulouse, Bordeaux et Lyon.

La Formation.  « Que ce soit pour ma franchise ou pour les formations que je dispense dans le cadre de Label Mariage©, j’ai toujours aimé partager, enseigner les techniques de coiffure. Cela fait partie de moi :) Je continue moi-même à me former : que ce soit sur des évolutions de techniques ou sur des tendances, je continue d’être alerte ! ». Avec ce système de formation, tout professionnel peut demander une prise en charge du coût des formations qu’Axelle propose.

Pourquoi réussis-tu ?

Cette question fait sourire Axelle. D’emblée. Non pas qu’elle ait conscience de sa réussite, mais plutôt parce qu’elle est fière du chemin parcouru. LA vie n’ayant pas été tendre avec elle, Axelle ne doit sa réussite qu’à une seule vertu : le travail.

S’entrainer, pratiquer, se former, s’entrainer, pratiquer, se former.

Elle a conscience que toutes ces heures de travail ont eu des répercussions sur sa vie personnelle. Et de cela, nous en parlerons plus tard.

Mais, sans travailler d’arrache-pied, Axelle pense qu’elle n’aurait jamais réussi. Connaissant le talent d’Axelle, je me dis aussi que c’est un des ingrédients de sa réussite.

Son agenda est toujours plein pour les saisons. Les futures mariées se l’arrache. Et même si beaucoup de ses mariées ont des mariages dont les budgets sont très confortables, beaucoup de mariées dont les budgets sont plus classiques et dans la moyenne, cassent leur tirelire pour s’offrir une coiffure Axelle B.

As-tu déjà chercher à mesurer ta notoriété ?

Autre ingrédient de la réussite d’ Axelle B.WeddingHAirDresser© : le contrôle de son image.

Aujourd’hui, sans faire aucun salon, les saisons sont pleines. Pourquoi ? Parce que la notoriété d’Axelle est telle, qu’elle n’a plus envie ni besoin de se montrer sur un stand. « De toute façon, sur un salon, les couples viennent chercher des promotions, et moi je ne fais pas de promotion« . Au moins, ça c’est clair.

Sa notoriété, elle l’a construite autour de son image. Tout est calculé. Et si au démarrage de son activité, elle participait à plusieurs émissions de télévision (Zone Interdite , NT1, avec l’émission « se marier différemment », mais aussi TF1 avec l’émission « Quatre mariages pour 1 lune de miel), elle ne souhaite plus participer à ce type de communication.

La dernière émission pour TF1 ne la rend pas fière. Non pas pour la qualité des prestataires avec qui elle avait l’habitude de travailler et encore moins pour l’adorable couple pour qui elle a travaillé, mais plutot parce que ce genre d’émission n’est pas construite sur un mode de fonctionnement sain : donner des mauvaises notes pour pouvoir gagner. « On ne juge pas un mariage qui représente le rêve d’une vie pour les futurs mariés qui l’ont construit » .

Pour Axelle c’est désormais tranché : « tant que je ne maîtriserai pas à 100% le média qui veut que je participe à son travail, je refuserai à chaque fois de m’y associer ».

#Ouf… je me sens honorée pour le coup de pouvoir réaliser cette interview sans qu’elle m’ait demandé une relecture avant parution ^^

 

Quel est ton équilibre familial aujourd’hui ?

Après 2 mariages et 2 divorces, Axelle a réussi à se (re)construire une vie équilibrée.

Elle a deux garçons : un grand de 19 ans qui n’est plus au foyer, et un de 5 ans.

Avec une vie professionnelle aussi remplie, Axelle a décidé il y a plusieurs saisons de cela maintenant, de faire appel à une jeune fille au pair, et ce, pendant les 6 mois de la période estivale (Oui, en Provence, l’été c’est 6 mois :p ). Avoir quelqu’un de confiance, qui s’occupe du petit dernier à temps plein, lui permet de se consacrer à sa saison.

Mais pour cette épicurienne de la vie, l’équilibre familial passe aussi et surtout pas l’amour du conjoint !! Son interview ci-dessous vous explique pourquoi :

 

 

********

 

Merci à Axelle B. WeddingHairDresser© de m’avoir accordé sa confiance et son temps précieux.

<3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Top