[SALON] Recrutez ! Tenir votre stand n’est pas à la portée de tous !

recrutement-salon-mariage

Vous avez investi de l’argent, [beaucoup] d’argent pour avoir droit à ce lopin de terre, enfin.. de moquette et ainsi espérer séduire un maximum de visiteurs pour signer vos contrats de l’année prochaine.

Aussi, vous avez mis en place votre produit phare, votre offre et ses tarifs sont remaniés et prêts, vos fiches de renseignements sont prêtes… Sans oublier que vous vous préparez physiquement et mentalement à cette fête intense. Bravo, félicitations !

Place aujourd’hui au recrutement.

Et oui !! Rassurez-moi, vous n’aviez pas l’intention de tenir votre stand all alone ? Non, parce que ce n’est humainement pas possible !

Voici la scène : chargement de la voiture, du kangoo, du camion (au choix), trajet, installation du stand la veille, [stress] ouverture au public environ 10h non stop [re stress] , et ce, deux jours de suite [méga stress] , pour ensuite démonter et rentrer chez vous. Avec le léger détail de devoir être performant entre temps 😉

Allez.. pas de panique… Vous allez vous faire aider. Des gros bras pour le montage et l’installation (un modèle Mac Gyver est une option intéressante !) et pour les jours d’ouverture au public, de fidèles reflets de votre entreprise.
Que ce soit votre mari, une assistante qui réalise son stage d’étude de commerce ou une ancienne mariée, le choix est large, mais doit être ciblé. Il doit surtout être réfléchi en terme de compétences et de résultats. Note pour plus tard (abordé en point N°9 de cet article) : vous penserez à déclarer tout ce petit monde même s’il n’est pas rémunéré.

Voici comment « recruter », de manière efficace, avec les moyens techniques et financiers d’un solo-preneur, soit environ plus de 85% des professionnels du mariage.

Définissez vos besoins en plages horaires

Heures d’affluences / temps forts défilés / jours d’affluence : prendre connaissance des animations mises en place par le salon. Le but est d’être présent en force sur votre stand aux pics de fréquentation. Un point à souligner : les défilés. Pendant un défilé, il n’y a plus personne dans les allées. Ou presque. Cela ne signifie pas que vous devez tous quitter votre stand. Il existe des couples qui ne sont pas intéressés par les défilés – si, si, si ! je vous assure. Il serait alors dommage de ne pas être présent lorsqu’il passe devant « chez vous ».

Tenir compte de la taille de votre stand

Mais aussi de votre activité / des animations que vous avez prévues. Nul besoin d’être 5 sur un 6 m2. 3 est un idéal par expérience. N’oubliez jamais que vous devez être l’électron libre et vos recrues vos meilleurs ambassadeurs ! Ce n’est pas non plus exponentiel à l’infini. Pour un stand de 12 m2, être 4 ou 5 est idéal.

Définissez vos objectifs de rdv.

N’oubliez pas que vous êtes seul(e) à pouvoir prendre un rdv avec le prospect. Mais vous devez informer la personne / les personnes du nombre de rdv que vous vous êtes fixés et tenir à jour (par 1/2 journée) le calendrier des rdv. Pour ce point, vous devez avoir avec vous votre agenda professionnel « papier » pour noter le rdv à prendre, mais aussi le calendrier N+1 où sont notées (discrètement, le but n’est pas de ronfler, rien de plus désagréable que d’afficher les contrats déjà signés – les couples n’ont pas besoin de se sentir être un énième numéro, même si c’est votre métier d’engrenger des dates !)

Définissez une tenue pour être en accord

avec l’image que vous souhaitez renvoyer aux couples cibles que vous voulez séduire. Chemises ou non, pantalons, jupes ou robes, chaussures. Pour ce dernier point, et pour les femmes, ayez en tête que vous allez piétiner toute la journée sur de la moquette, et que dans tous les cas, vos pieds vont surchauffer. Alors si vous tenez aux talons, mettez les pour les heures d’affluence, et prévoyez que les jolis petons vont gonfler, gonfler au fur et à mesure que les heures passes.

Définissez la posture à adopter

Debout ou assis ? Sans être tortionnaire, je vous conseille de ne jamais vous asseoir… sur votre stand ! Il n’est pas du tout engageant lorsque l’on est visiteur de voir des professionnels sensés être sur le quivive, assis, parce que la fatigue se fait sentir. Si vous ne tenez pas deux jours sur un stand, comment pouvoir tenir une journée complète en prestation ? Prévoyez d’aller faire des pauses (alternées et en solo) au restaurant bar du Salon… Vous aurez d’ailleurs pris soin de prévoir l’ordre des repas, et veillez à ce que chacun puisse boire de l’eau un maximum.

Définissez désormais l’équipe idéale.

Comme dans une équipe de volley-ball (16 ans de compétition, on ne sort pas indemne de ce genre d’aventure :p ) , il y a : – un passeur (qui distribue les ballons), – des attaquants (qui doivent mettre la balle au sol chez l’adversaire) – le libero (qui doit empêcher le ballon de toucher le sol dans son propre camps), vous devez déterminer le leader qui évalue si la prise de rdv est intelligente ou non (vous !), le curieux qui saura questionner le couple de manière pertinente (vous aurez déterminé avec lui/elle les questions à poser), le/la pipellette qui saura faire patienter en cas d’attente, le / la maniaque qui veillera entre autre que tout est toujours impeccable et propre sur le stand, sur les écrans, le nbre de cartes / flyers, et qui saura vous dire franchement si vous devez faire une pause raffraichissement vestimentaire/ maquillage / coiffure. Chacune de ces 3 personnalités peuvent se retrouver en une seule et même personne. Déterminez alors qui sera la 1, qui sera la 2 et qui sera la 3 🙂

Définissez les missions de chacun, chacune.

Tirez parti des personnalités de vos accolytes. De plus, en « exploitant » – avec leur consentement bien entendu – leurs points forts, ils prendront encore plus de plaisir. Tout le monde sera gagnant : les couples venant à votre rencontre et qui bénéficieront d’un accueil et d’un intérêt comme rarement ressenti sur un Salon, votre équipe de participer à cette réussite, et vous, d’avoir su fédérer autour d’un projet nécessaire à votre entreprise de la plus intelligente des façons.

Organisez une réunion de présentation, chez vous

Oui, c’est quand même plus convivial – où vous présenterez : => le salon, sa disposition, son identité, le stand, son emplacement => votre entreprise, son offre globale, et l’offre mise en avant sur le salon => quelle mission est affectée à qui. => l’objectif à réaliser. => les jours et horaires de chacun. => les tenues et attitude à adopter. => Terminer par expliquer ce que représente ce salon pour vous, pour votre entreprise, et pourquoi vous avez choisi cette équipe et pas une autre. Dire les choses avec humilité fait un bien fou, à tout le monde !!!

Pensez à déclarer les participants

Et oui, même si vous ne les rémunérez pas ! Pensez également à déclarer à votre assureur que vous participer à un événement professionnel avec des assistants. Outre le caractère légal de la chose, ne pensez pas que les contrôles n’arrivent jamais. Bien au contraire. Les organisateurs de Salon sont de plus en plus contrôlés. Alors soyez en règle. C’est facile, et cela ne fait pas plus de trou de trésorerie. Mieux vaut une bonne déclaration q’un mauvais controle suivi d’un redressement. Pour information, sachez que votre conjoint n’a pas plus le droit de travailler avec vous sur le salon qu’une autre personne.

À bon entendeur… Je vous souhaite un Salon plein de réussite avec des rencontres enrichisantes, à la hauteur de votre amour pour les couples que vous avez connu jusque là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.