©Thomas Paulet | Wedding-Planning par Muriel Saldalamacchia

Se réinventer est une promesse d’un futur meilleur.

Vous l’avez très certainement noté : sur le web, chez vos concurrents, chez vos partenaires…. depuis plusieurs semaines, beaucoup de professionnels semblent proposer des services différents, prendre des traverses nouvelles…

C’est que la crise sanitaire – sans surprise – génère une crise économique bien plus pesante et dangereuse que beaucoup voulaient le laisser croire.

Vous vous dites que vous feriez bien de leur emboîter le pas, vous l’avez peut-être même déjà. fait ou tenté.

Oui, mais voilà : c’est quoi se réinventer exactement ? De fausses bonnes idées que l’on remet au goût du jour ?  Est-ce que c’est à tout prix s’improviser sur un nouveau service « et on verra » ? Est-ce que c’est changer de métier ?

N’est-ce pas plutôt rendre concret ce que l’on avait au plus profond de soi depuis plusieurs mois, plusieurs années, car vous savez (ou pas d’ailleurs) que vous êtes enfin prêt, enfin prêt pour vous réveler ?

 

Les 5 pistes pour se réinventer qui peuvent vous éclairer :

Pour être prêt.e à vous réinventer, il faut que vous soyez dans l’un des cas suivants :

  • que ce soit une conviction  profonde.
  • que ce ne soit pas une volonté pécunière uniquement.
  • que ce soit une nécessité.
  • que vous vous armiez de patience et de lucidité.
  • que vous ayez un besoin sincère d’évoluer, de changer.

#1 | UNE CONVICTION PROFONDE

Se réinventer nécessite tellement d’énergie et d’abnegation qu’il va falloir vous armez d’une volonté sans faille, à la hauteur de ce que tout cela représente pour vous de vous réinventer.

Vous allez devoir reprendre à zéro pour produire ce nouveau service, cette nouvelle identité, ce nouveau postionnement, ce nouveau métier.

Vous saviez que vous deviez vous lancer dans ce renouveau, cela sommeillait en vous. Et puis, pris.e par la réalité du terrain, la réalité du quotidien vous avez laissé sommeiller cette conviction dans un coin.

Prête à vous animer dès à présent, chevillée au corps, votre conviction vous mène vers de nouveaux horizons.

#2 | PAS DE VOLONTÉ PÉCUNIÈRE

Nous sommes en perte de chiffre d’affaires. C’est indiscutable lorsque l’on est dans l’industrie du mariage.

Il faut donc trouver des solutions pour ne pas plonger, ne pas sombrer financièrement parlant.

C’est indiscutable.

Par contre, vous courrez à une mort certaine si votre motivation est uniquement pécunière.

Aucune stratégie performante, viable et pérenne n’ont été fondées sur le seul besoin de faire de l’argent, de s’enrichir. AUCUNE.

Une stratégie perfomante s’ancre en premier lieu sur un besoin identifié que vous savez pouvoir résoudre.

J’ai vu ces dernières semaines fleurir des aberrations en tout genre (je suis navrée, c’est un constat, non un jugement).

Un exemple : des offres discount flash eclairs qui bradent tout une profession, qui discrédite les professionnels.. Les clients n’ont pas besoin de discount! Les clients ont besoin de sérénité, les clients ont besoin de pouvoir légalement se mariéer, les clients ont plus que jamais besoin de sécurité. Vendre un mariage 5.000€ tout compris avec lieu, traiteur, dj, photographe et wedding-planner pour 100 personnes : c’est ridiculement bête (et obscène!) (ah oui, là, tiens, j’ai jugé ! Non…  c’est un constat plutot, non ?  ^_^ || J’assume )

Bien entendu que se réinventer, c’est créer de nouveaux services, proposer une offre différente, complémentaire et que tout ceci est fait pour vendre malgré tout. MAIS, pensez « besoins clients » – « besoins marchés », avant de penser à vos besoins de trésorerie.

Vous avez la dignité et les ambitions d’un véritable chef d’entreprise. Ne l’oubliez jamais.

#3 | C’EST UNE NÉCESSITÉ ABSOLUE

Vous le saviez.  Ce que vous faisiez, proposiez jusqu’à présent ne vous faisait plus rêver. Mais cette habitude  installée, ce ronronnement ne présage rien de bon.

Vous devez vous réinventer. Changer de voie, de métier ? Rien de honteux à cela.

Ces semaines et mois d’anxiété, d’impuissance vous ont fait réaliser que vous ne vouliez plus jamais vivre cela.

Il est temps de vous l’avouer et d’accueillir la nouvelle avec joie : « il est temps pour moi de me réinventer totalement ».

Ne plus croire en son métier, en son industrie, en ce que vous proposiez… ou encore pire : ne plus croire en votre quotidien professionel.

Nul besoin de renier tout cela. Cela vous a construit.e et vous en éprouvez de la gratitude.

C’est viscéral : vous réinventer ailleurs est une force de caractère exemplaire. Souvenez-vous quand vous avez embrassé à bras le corps votre métier dans le mariage. Vos ailes vous portaient… et vous êtes allé.e loin, très loin.

Changer de trajectoire est souvent salutaire. Si c’est votre nécessité absolue, embrassez le bonheur de cette nouvelle voie.

Le monde a besoin de leaders qui osent se réinventer, encore plus dans les situations de crise comme celles que nous traversont.

#4 | S’ARMER DE PATIENCE & DE LUCIDITÉ

Se réinventer, cela prends du temps.

L’idée même de se réuinventer est en elle-même une démarche à part entière.

Lorsque votre décison est prise, c’est comme monter sur un bateau et partir pour une traversée. On ne sait jamais comment sera la méteo sur le long terme, ni comment sera la mer, l’océan..

Par contre, on sait que ce sera long : il faut s’armer de patience. Pour cela une seule méthode : avoir la fin en tête. C’est-à dire que vous devez savoir que tout ce que vous lancez, mettez en place c’est pour un objectif précis.

Aussi, on sait qu’il faut être lucide : entamer une traversée en bateau qui n’est pas équipé / adapté à une telle démarche, c’est peine perdue. C’est même dangeureux. Je vous conseille donc de faire un point « lucidité », en questionnant votre projet de manière objective. Faites-vous aider. Même vos proches ne seront pas lucides : ils vous aiment trop. À la place, questionnez des inconnus, faites vous aider par un coach que vous savez neutre et compétent en la matière, ou alors embarquez-vous dans un mentoring précis avec un mentor qui vous proposera un audit de démarrage.

Prendre le temps, et avancer avec précision : se réinventer => tout un mécanisme digne d’une précision d’orfèvre.

#5 | AVOIR UN BESOIN SINCÈRE D’ÉVOLUER, DE CHANGER

Vous le sentiez…

La crise a tout chamboulé. Vous vous sentiez déjà à l’étroit dans votre métier, dans la manière de gérer votre entreprise…. Vous aviez comme une envie de le faire évoluer : Go! C’est le moment.

Faites évoluer votre entreprise. Et cela peut être fait sur biens des plans. J’avoue que c’est quelque chose qui m’a encore plus touché avec cette crise. J’ai même douté de la véritable utilité de mon métier de wedding-planner. Oui.. j’assume là aussi. Une crise existentielle ? Naaan.. juste que la magie avait perdu de sa superbe par une obscurité menaçante.. Heureusement, avec les bonnes questions, mes convictions et ce que je suis au plus profond de moi, le doute s’en est allé.

J’ai profondément eu besoin d’évoluer, et pour moi, cela s’exprimait par le besoin « d’aller encore plus loin » dans tout ce que je pouvais rendre à mon industrie.

Après être montée au créneau en luttant contre la situation, en y perdant des plumes (une attaque de panique, un épuisement moral et physique qui m’ont valu une grosse remise en question), j’ai pu [enfin] prendre le temps de concrétiser tout ce pour quoi je m’étais préparée depuis tant d’années, sans toujours en avoir réellement conscience :

– d’écrire et publier mon premier livre,

– de co-fonder le premier Syndicat des Wedding-Planners de France actif avec une équuipe fantastique.

– de m’intéresser à une propostion pour entrer dans une société en tant que co-fondatrice (bientôt l’officialisation),

– de basculer nos sessions de formations à distance, de lancer une plateforme d’apprentissage et certification en ligne (qui verra le jour dans quelques semaines semaines),

– d’accepter les demandes de mentoring qui m’étaient adresser par des professionnels valeureux inscrits dans une démarche profonde d’évolution,

– d’envisager des nouvelles manières de communiquer avec mes clients

Et encore d’autres actions…. Je vous l’ai dit : un besoin sincère d’évoluer et de changer.

Ces 5 pistes sont pour moi essentielles et j’espère que vous avez pu trouver des premières réponses à vos interrogations, des pistes à explorer pour votre mieux être, votre [bien-grandir].

Se réinventer est une nécessité dans une vie de chef d’entreprise. Et une crise comme celle que nous vivons nous permet d’en prendre conscience … L’idée est que ce ne soit pas trop tard.

Car non, ce n’est jamais trop tard.

Se réinventer permet de s’exprimer, de libérer ce que l’on est au plus profond de soi.

Votre envie, votre besoin seront toujours les plus forts.

Avec beaucoup d’indulgence et de bienveillance : suivez-les !

Muriel Saldalamacchia

Muriel Saldalamacchia

Auteure publiée, International Wedding-Planner & Conférencière

Muriel Saldalamacchia a été nommée « Industry Leader » à de nombreuses reprises à l’occasion de conférences et congrès internationaux dédiés à l’industrie du mariage auxquels elle a participé en tant que conférencière. 

Dans l’industrie du mariage depuis 2008, Muriel est wedding-planner spécialisée dans les mariages de Destination et vis avec son mari et leurs enfants entre France et Italie. Au travers de ses conférences internationales, de son académie dédiée aux wedding-planners en activité et ce site de conseils, elle aide les entrepreneurs à vivre sereinement de leur passion en les faisant grandir, sur les voies de la passion, du travail, et de l’éthique.

Retrouvez ses articles et autres points de vue sur son site dédié aux wedding-planners francophones www.reussirdanslemariage.com

©Photo Elie.Elle 2020.