©Nora M Photography | Muriel Saldalamacchia Academy

Quel est donc ce déclic qui pousse à vouloir se spécialiser dans le mariage de destination ?

J’ai pris conscience de mon attrait pour le mariage « à distance » à l’occasion de mes premiers contrats avec des clients expatriés. Dans le couple, l’un des deux était toujours anglophone, et je crois qu’à l’époque, mon bilinguisme était une arme différenciante par rapport à ma concurrence sur le même marché.

À l’époque, on ne parlait pas de mariage de destination. Ce n’est qu’après, qu’en France, nous nous y sommes ouverts.

Il était là ce déclic.

Voici toutes les raisons qui m’ont poussées à devenir destination wedding-planner.

 

#1 | L’IDÉE MÊME DE LA SPÉCIALISATION, C’EST POUR MOI ASSUMER DE VOULOIR ÊTRE MEILLEUR.E :

C’est un de mes principes de vie : à vouloir se spécialiser, on cherche à être meilleur dans son domaine.

Et quoi que j’ai choisi de faire dans la vie, la spécialisation a été un moyen pour moi de devenir meilleure dans mon métier. Dans la voie engagée.

J’ai organisé des événements corporates et des événements privés.

Et j’ai vivoté. Rien de folichon … En tout cas, rien qui ne me convienne en fait…

Et puis.. je me suis spécialisée dans l’organisation de mariages, et j’ai commencé à :

  • Gagner en savoir-faire
  • Gagner en nombre de clients
  • Gagner en expérience de mariages multi-culturels
  • Gagner en chiffre d’affaires.

Au fil de mes évolutions, j’ai glissé vers le mariage de destination, sans que je ne m’en aperçoive. Et en même temps, j’ai glissé.. naturellement.

Vous connaissez déjà la suite : je me suis spécialisée.

#2 | LE TRAVAIL EN ÉQUIPE OÙ QUAND LA CONFIANCE PERMET D’ALLER PLUS LOIN

Le travail en équipe pour un.e wedding-planner c’est ce qui compte très certainement le plus.

Et une équipe que l’on compose à l’occasion d’un mariage de destination, c’est encore plus fort. Et c’est exactement cela que je recherchais.

Plus fort car :

– il existe une entraide fraternelle qui n’a pas son pareil ailleurs dans d’autres domaines.

– vous pouvez constituer une équipe sans souci de « distance ». Faire se déplacer un photographe, un vidéaste par exemple pour constituer une équipe pour un mariage de destination, c’est facile. Et excitant.

– chacun apporte à l’autre sur sa connaissance de l’endroit, ou de la typologie du mariage, ou tout autre aspect technique de la prestation.

– vous rentrez dans « l’intime professionnel » du pro avec qui vous avez envie de travailler. Ce dont il.elle a besoin pour voyager, pour travailler… pour performer en jour j.

– vous êtes en train de créer une équipe VIP, un sentiment exclusif qui rassure, et qui permet de nouveaux challenges.

On apprend tellement plus à travailer en équipe dans un mariage de destination !

C’est exactement le « going to the extra miles ».

Aller voir ce qu’il y a plus loin, grâce au travail en équipe. Et ça, c’est vraiment propre à la mécanique du mariage de destination.

 

 

#3 | COMPRENDRE L’IMPORTANCE DE MON RÔLE, DE MA VALEUR AUX YEUX DE MES CLIENTS,

La partie certainement la plus weirdo de l’article. Mais en même temps, c’est aussi ce que nous recherchons dans nos métiers de wedding-planner spécialisé.e dans le mariage de destination : que nos clients aient besoin de nous, qu’ils nous aiment pour ce que l’on a à leur offrir et que nous soyons leur boussole officielle dans la création de leur mariage, loin de chez eux.

Et au final, c’est bien ce que nous représentons pour eux.

J’avoue que les premières années, cela me perturbait de passer du stade de « personne la plus importante pendant plusieurs mois » à « mariage fini, on ne t’oubliera jamais », et basta cosi, c’était fini.

C’était rude.

Mais en acceptant la règle du jeu, j’ai aussi décuplé mon plaisir à être encore plus une référence pour eux, la force locale qui avait la connaissance et l’expertise pour mettre en oeuvre l’organisation de leur mariage à plus de 5000 km de chez eux.

Mon rôle – et non ma petite personne : c’est ça qui compte pour mes clients. Mon égo me ferait écrire que c’est parce que je pense être géniale que mes clients me choisissent. Mais ma lucidité a très vite compris que l’égo n’a pas sa place dans ce métier.

Ce qui compte pour mes clients : c’est mon rôle de destination wedding-planner.

Ce qui compte pour mes clients : c’est la valeur de mes compétences qui vont leur être utiles, utiles à construire le mariage de leur rêve. Loin de chez eux.

Et çà, aujourd’hui, en tant que destination wedding-planner post covid-19, c’est encore plus important. Pour moi. Pour eux.

#4 | L’AMOUR DES TERRITOIRES

C’est le moment où tout ce qui est cliché va devenir avouable.

La Provence et sa lavande, le Pays de la Loire et ses châteaux, la Bretagne et ses paysages uniques, Paris et ses monuments classés…

Aimer les territoires que l’on couvre, que l’on propose où que l’on va accepter de travailler pour le compte de nos clients , c’est une évidence.

Et si ce n’est pas encore le cas, promettez-moi de vous laisser porter.

Le mariage de destination est une niche de l’industrie du tourisme. Et non de l’industrie du Mariage. Quand cette notion est intégrée, alors c’est toute votre carrière de destination wedding-planner qui va s’en retrouver tirée vers le haut.

Vos clients, nos clients ont un lien avec la destination qu’ils choisissent pour célébrer leur mariage. Que ce lien soit réel ou fantasmé, dans tous les cas, ils ont un amour inconditionnel pour le territoire sur lequel vous allez travailler avec eux.

Lorsque vous choisissez comme moi d’être destination wedding-planner, votre expertise métier va alors s’intègrer à une vision touristique qui doit en parallèle  embarquer vos clients, leurs invités.

En développant mon amour pour les territoires que je couvre j’ai compris ce que « faire vivre une expérience » signifiait. Cela dépasse la simple livraison de prestation de services.

C’est d’un tout autre niveau.

En m’appuyant sur les territoires et leurs forces, ce qu’ils avaient à offrir, j’ai alors décuplé mon attractivité aux yeux de mes clients et de mes partenaires locaux.

Ce que vous offrez aux territoires, ils vous le rendent au centuple.

 

#5 | LA CULTURE DU VOYAGE, DE L’AILLEURS

Aller voir ce qu’il se passe ailleurs.

Pour le coup, la curieuse en moi est heureuse de faire ce métier qui me mène à toujours découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux horizons. Que cela vienne de la culture de mes clients, où des terres sur lesquelles je travaille.

Je me suis (très) longtemps nourrie de ma vie sur NYC. Près de 10 ans à faire des A/R, un passeport remplis de tampons made in JFK (je connais chaque recoin de cet aéroport qui a d’ailleurs bien évolué sur la dernière décennie).

Une ville d’une richesse culturelle où je me sentais enfin à l’aise, prête à conquérir le monde.

M’ont ensuite été proposées des conférences, et de clients en conférences, j’ai pu mettre les pieds et les valises sur plusieurs continents :

  • Nord Americain
  • Europe
  • Moyen-Orient
  • Asie.

Il me reste tant encore à parcourir.

C’est exactement cela aussi que j’aime dans mon métier de Destination Wedding-Planner : l’ailleurs, partout chez moi !

 

#6 | CHANGER D’INDUSTRIE. BASCULER DANS L’INDUSTRIE DU TOURISME

Je l’écrivais plus haut : le mariage de destination s’intègre à l’industrie du tourisme et non à l’industrie du mariage.

Et pour le coup, cela n’a que des avantages.

Un business model différent, plus stable et moins précaire (quoi que laisserait croire la pandémie actuelle. ce n’est que passager, croyez-moi).

Des méthodes de travail différentes, plus expertes, basées sur l’efficacité, la sécurité des clients et de leurs invités.

Le service client y est roi.

Le rêve des clients encore plus vaste.

C’est d’ailleurs en Masterclass que je vous révèle ce que concrètement cela a changé pour mon business, pour moi.

Et ce que cela va changer pour vous. Car si cela a fonctionné pour moi, cela fonctionnera pour vous également une fois que je vous aurai tout livré.

#7 | L’INTERNATIONALISATION DES ÉCHANGES, DU RÉSEAU ET DES RELATIONS COMMERCIALES

Enfin, last but not the least :

– Avoir des confrères / consoeurs, des partenaires, des projets avec une vision internationale, cela confère une dimension unique et plus pérene de votre entreprise.

– Comprendre les différentes cultures dans leur quotidien, dans leur manière de travailler…

– Participer à des conférences internationales et créer un véritable réseau naturellement alors qu’en local c’est si difficile parfois.

Le mariage de destination c’est tout cela.

Être destination wedding-planner c’est être riche d’une fenêtre sur le monde, et de prendre le temps, chaque matin au reveil de le contempler quelques minutes en lui promettant de toujours l’honorer.

Avec passion, implication et détermination.

Je suis devenue destination wedding-planner il y a plus de 10 ans. Et à ce jour, toujours aucune baisse de régime dans la passion qui m’anime à exercer ce métier.

Difficile de coucher en quelques mots tout ce qui m’anime dans mon métier de destination wedding-planner.

Être spécialisé.e dans le mariage de destination est un choix engagé, qui nécessite travail, résistance et goût pour l’excellence. 

Peut-être quelques fois plus que pour beaucoup d’autres métiers. 

Mais cette carrière est riche. S’accomplir en existant dans son métier. Je crois bien que ça compte pour beaucoup dans son bien-être.

Au plaisir d’échanger avec vous sur ce métier, et de vous accueillir peut-être à la Muriel Saldalamacchia Academy© pour la prochaine Masterclass « Destination Wedding-Planner, post COVID-19 ».

Muriel Saldalamacchia

Muriel Saldalamacchia

Auteure publiée, International Wedding-Planner & Conférencière

Muriel Saldalamacchia a été nommée « Industry Leader » à de nombreuses reprises à l’occasion de conférences et congrès internationaux dédiés à l’industrie du mariage auxquels elle a participé en tant que conférencière. 

Dans l’industrie du mariage depuis 2008, Muriel est wedding-planner spécialisée dans les mariages de Destination et vis avec son mari et leurs enfants entre France et Italie. Au travers de ses conférences internationales, de son académie dédiée aux wedding-planners en activité et ce site de conseils, elle aide les entrepreneurs à vivre sereinement de leur passion en les faisant grandir, sur les voies de la passion, du travail, et de l’éthique.

Retrouvez ses articles et autres points de vue sur son site dédié aux wedding-planners francophones www.reussirdanslemariage.com

©Photo Elie.Elle 2020.