erreurs marketing

5 Erreurs à ne plus faire : Votre Marketing vous remercie!

erreurs marketingLes erreurs Marketing !!  En 2018, être wedding-planner c’est aussi être un as du Marketing. Entre l’envie de bien faire et surtout l’envie de vous démarquer, la course au « plus-mieux » et/ou au « moi-je-suis-experte » risque de vous mener à votre propre perte! Oui, car à force de vouloir faire différent, on en oublie les basiques.

Alors, on se calme… on se pose… on prend le temps de respirer et de connecter les neurones positifs et motivés! Petit (grand!!) check-up de votre marketing: voici 5 erreurs qui sont des no-go-at-all! (en gros : qui sont interdits!). Attention => il n’ y a aucun ordre croissant ou décroissant d’importance dans cette liste. Tous ces points sont aussi importants les uns que les autres. Allez, go! Let’s roll up our sleeves, we’re back! erreurs marketing


 

#1 | First things first: le client !

Tout ce que vous faites en tant que chef d’entreprise puis en tant que wedding-planner est fait pour le client! Vous le saviez, n’est-ce pas ?

Toutes celles et ceux qui sont venu(e)s en formation chez nous vous le diront: le client c’est notre seul sujet, notre seule préoccupation ! erreurs marketing

On pense client avant même toute réflexion ! erreurs marketing

Pourquoi ai-je l’impression d’avoir tout dit en écrivant simplement le titre de ce #1 ? Parce que j’ai réellement tout dit, sérieusement! erreurs marketing

Votre marketing, c’est votre manière de dire des choses intelligentes et pertinentes à votre client ! Tout le reste ne sert à rien.

Toutes vos actions doivent répondre à une seule question : est-ce que ce que je fais est utile / parle à mon client ?rreurs marketing

Armez vous de courage et de patience si vous oubliez ce point. Car sans lui, rien d’envisageable. Prenez-soin de ce #1. Et vous aurez des clients toute votre vie d’entrepreneur.

#2 | Arrêtez de croire que vous plairez à tout le monde ! 

Ouille! Oui mais pourtant! Prenez cela comme une super bonne nouvelle !!

Ne cherchez pas à vendre à tout prix à tout le monde. Cela ne fonctionnera pas! C’est perdu d’avance.

Cultivez l’art de « on ne peut pas plaire à tout le monde » ! En vous détachant de cela, vous grandirez et gagnerez en relations qui vous épanouissent.

Les clients qui vous correspondent SONT vos clients de rêve!

Soyez-vous! Connectez-vous à votre client. Le reste, on s’en moque.  erreurs marketing

#3 | Ne pas croire à l’investissement publicitaire !

Le SEO ! Search Engine Optimization. Ou comment faire de votre site internet une machine de guerre du référencement. erreurs marketing

=> Référencement naturel : Terrible machination, aussi fascinante que stressante qui a plongé (et plonge encore) les wedding-planners dans des abysses obscures : le blogging ! Plus obsédée par l’idée d’écrire, d’écrire et d’écrire encore pour créer du contenu et ainsi espérer sortir dans des requêtes fortes, les wedding-planners ont du développer un goût pour l’écriture. Un goût amer pour beaucoup. Car oui, écrire n’est pas facile; se sentir légitime pour écrire n’est pas simple non plus.

Bref, il n’est plus possible aujourd’hui en 2018 de ne plus investir en publicité.

Alors, sans vouloir détruire toutes relations commerciales avec les magazines papiers, presse nationale ou locale, franchement, n’investissez pas dans la publicité magazine papier. Le retour sur investissement – ROI – est nul pour les wedding-planners.

Bonne nouvelle: on sait aujourd’hui où la publicité investie fonctionne: le… web ! Ok, sans grande surprise n’est-ce pas ?

Prévoyez vos campagnes. Elles doivent être préparées et réfléchies en + d’être budgétisées sur l’année. Oui, je vous le dis de manière très directe: faire du coup par coup : ce n’est pas rentable !

Info bonus: savez-vous qu’il n’existe pas que la publicité payante pour développer sa présence dans les médias ? Allez, réfléchissez !! Mais si… vous voyez, n’est-ce pas ?

#4 | Ne pas communiquer sur votre atout !

(et donc ne tirer aucun parti de votre avantage concurrentiel). Le B-A.BA. du marketing opérationnel. Vous devez vous positionner comme leader sur votre point fort! Alors attention.. un point fort qui en soit un!!

Florilèges des faux points-forts (et on ne rit pas jaune!!) :

  • Être disponible n’est pas un point fort !
  • Être expert dans l’organisation de mariage, n’est pas un point fort non plus. C’est comme si un gynécologue obstétricien se targuer d’être spécialiste de l’accouchement.. Euh.. dis moi… c’est rassurant tout çà! C’était pas le but de ta spécialisation en formation Médecine çà? Et bien wedding-planner, c’est pareil. Vous devez être expert de l’organisation de mariages ! Normal quoi !
  • Être meilleure parce que vos concurrents sont mauvais et que vous êtes la seule à savoir travailler le mariage de luxe: cela ne marche pas non plus! C’est de la fausse bonne renaissance tout çà !
  •  Être disponible en soirée et en week-end : ce n’est pas un point fort non plus. Et non.. c’est la base du métier de wedding-planner d’être disponible quand vos clients le sont.

Note Bene : on ne dénigre jamais – JAMAIS – sur son site sa concurrence. Méfiez-vous de ces erreurs de marketing qui cache plutôt une grosse peur et manque de confiance en soi !

Réfléchissez, enquêtez auprès de vos clients passés et en-cours. Re structurez votre / vos point(s) fort(s).

Ce qui était votre point fort il y a à peine deux ans, est-il toujours un avantage aujourd’hui ? Allez, on respire, c’est une bonne nouvelle : vous avez évolué, le marché aussi ! Votre point fort est donc différent aujourd’hui !

Bref, vous l’avez compris, votre atout vous est personnel, et représente votre force, votre atout sur votre concurrence.

#5 | Ne plus faire de recherches !

Vous êtes blasée de ce tout qui vous entoure professionnellement ? Non, bien sur que non (enfin, presque non à 90%) !

Vous connaissez votre concurrence; vous la connaissez si bien que vous n’allez plus voir ce qu’elle fait. Cela vous énerve. Ou alors cela vous démoralise. Ou encore, autre cas de figure, vous la trouvez assez ridicule (n’ayez pas peur des mots, personne ne le saura jamais à part vous), et du coup, vous avez cessé de l’observer.

Ou alors vous vous sentez différente et la tête dans le guidon, vous oubliez de faire votre point presse « hey mon environnement a-t-il bougé ces derniers jours ? »

Bref.. tous ces points sont de gros interdits également. Vous ne pouvez pas vous permettre de ne plus faire de recherche sur ce qui vous entoure.

Cultivez votre goût pour la curiosité ! C’est dans les moments de doute que l’on sait mobiliser certains bons réflexes. Continuez à faire des recherches ! Sur votre concurrence, sur ce qu’il se passe dans votre environnement. Googlez ! Tous les jours ! Sur tout ! Votre sens aiguisé de l’observation sera maintenu. Et vous serez performante ! Tous les jours.

——————————
Ce sujet vous fait réagir? Partagez votre expérience avec nous tous! C’est ensemble, depuis 2013, que nous faisons avancer les débats, et de ce fait faire grandir le métier de wedding-planner, encore et toujours.
Much L.Ø.V.E.

©Félicia Sisco
©Félicia Sisco

Muriel Saldalamacchia a été nommée « Industry Leader » à de nombreuses reprises à l’occasion de congrès internationaux dédiés à l’industrie du mariage auxquels elle a participé en tant que conférencière. 

Dans l’industrie du mariage depuis 2008, Muriel est wedding-planner spécialisée dans les mariages de Destination et vis avec son mari et leurs enfants entre la Provence et Manhattan. Avec son école de formation dédiée aux wedding-planner et ce site de conseils, elle aide les entrepreneurs à vivre sereinement de leur passion en les faisant grandir, sur les voies de la passion, du travail, et de l’éthique.

Retrouvez ses articles et autres points de vue sur son site dédié aux wedding-planners francophones www.reussirdanslemariage.com


6 Replies to “5 Erreurs à ne plus faire : Votre Marketing vous remercie!”

  1. Avec plaisir Jessica. Le marketing n’est pas simple.. pour beaucoup de monde. Il suffit juste de s’y pencher et de s’y attarder. Les résultats peuvent être là rapidement sur les principes de base à mettre en place :)

  2. Oui Emmanuelle, le point #3 est toujours assez compliqué. Mais il faut se lancer. Et je suis heureuse de voir et comprendre que tu t’y attelles et que cette section va arriver tout bientôt! Vive le marketing territorial! Tu es une véritable ambassadrice de ta région!! Xx

  3. Merci Muriel pour cet article.

    Le plus difficile pour moi c’est le point #3 et notamment le fait de se sentir légitime pour écrire. Du coup cela fait plusieurs mois que je repousse l’onglet blog à ajouter à mon site, même si je sais que c’est aussi un bon outil de communication.
    Mais 2018 sera l’année qui verra naître la partie blog sur mon site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *